Saint Jean Damascène

Jean de Damas, Docteur de l'Église (✝ 749)

Jean Mansour est né à Damas en Syrie, dans une famille de fonctionnaires des impôts, arabe et chrétienne. Son grand-père et son père ont servi successivement sous les Perses, les Byzantins et les Arabes. Mansour, à son tour, supervise durant des années la perception des impôts que les chrétiens doivent à l'émir de Damas. Vers 720, le nouveau calife décide d'islamiser son administration et en chasse les chrétiens. Mansour a 45 ans et il est désormais sans travail. Cette liberté lui permet de se rendre en Palestine où il entre au monastère de Mar Saba (saint Sabas) entre Jérusalem et Bethléem. Devenu prêtre, il prend le nom de Jean et partage désormais sa vie entre la prédication à Jérusalem où le patriarche l'a choisi comme conseiller théologique et l'étude dans son monastère. Son principal écrit "La source de la connaissance" résume toute la théologie byzantine. Il est aussi un grand défenseur des Saintes Images lors de la première crise iconoclaste. On lui doit de nombreux tropaires, des hymnes et des poèmes. C'est lui composa le canon que la liturgie chante à Pâques et il rédigea la plupart des hymnes de l'Octoèque (hymnes pour les dimanches selon les huit tons musicaux) en l'honneur de la résurrection du Seigneur. Le Pape Léon XIII l'a proclamé docteur de l'Église en 1890.
A l'audience générale du 6 mai 2009, Benoît XVI a tracé le portrait de saint Jean Damascène (675 - 749), qui occupe une place importante dans la théologie byzantine: "Il fut avant tout témoin de l'effondrement de la culture chrétienne gréco-syrienne, qui dominait la partie orientale de l'empire, devant la nouveauté musulmane qui se répandait avec les conquêtes militaires de l'actuel proche et moyen orient. Né dans une riche famille chrétienne, il devint jeune responsable des finances du califat. Vite insatisfait de la vie de cour, il choisit la voie du monachisme et entra vers 700 au couvent de St. Saba proche de Jérusalem, sans jamais plus s'en éloigner. Il se consacra alors totalement à l'ascèse et à l'étude, sans dédaigner l'activité pastorale dont témoignent ses nombreuses homélies... Léon XIII le proclama Docteur de l'Église en 1890".
Puis le Pape a rappelé que Jean Damascène est surtout resté fameux pour ses trois discours contre les iconoclastes, condamnés après sa mort au concile de Hieria (754). Il y développe les premiers arguments en défense de la vénération des icônes exprimant de mystère de l'Incarnation. "Ainsi fut-il l'un des premiers à distinguer entre cultes public et privé, entre adoration et vénération, la première étant réservée à Dieu seul. La seconde forme peut servir à s'adresser au saint représenté. "Cette distinction fut très importante pour répondre chrétiennement à qui prétendait universelle et définitive l'interdiction des images dans le culte. Ayant débattu de la question, les chrétiens de l'époque ont alors trouvé une justification de la vénération des images... Mais le débat était de grande actualité dans le monde musulman, qui fit sienne l'interdiction hébraïque des images". Témoin du culte des icônes, Jean Damascène en fit une caractéristique de la théologie et de la spiritualité orientale. Jusqu'à nos jours, son enseignement porte la tradition de l'Église universelle, dont la doctrine sacramentale prévoit que des éléments matériels, repris de la nature, peuvent être source de grâces par le biais de l'invocation de l'Esprit, doublée de la confession de la vraie foi". Il admit aussi la vénération des reliques des saints car, participant à la Résurrection, on ne peut les considérer comme de simples morts. "L'optimisme chrétien de saint Jean Damascène -a conclu le Saint-Père- dans la contemplation de la nature, dans la capacité à voir le bon, le beau et le véritable dans la création, n'a rien d'ingénu. Il tient compte de la blessure infligée à la nature humaine par la liberté voulue de Dieu et souvent mal utilisée par l'homme, ce qui entraîne une disharmonie diffuse du monde et tout ce qui en découle. D'où l'exigence du théologien de Damas de clairement percevoir la nature, en tant que reflet de la bonté et de la beauté de Dieu, blessées par la faute de l'homme, mais renforcées et renouvelées par l'incarnation du Fils". (source: VIS 090506)
Mémoire de saint Jean Damascène, prêtre et docteur de l'Église, célèbre par sa sainteté et sa doctrine. Pour le culte des saintes images, il combattit avec vigueur par sa parole et ses écrits contre l'empereur Léon l'Isaurien et, devenu moine et prêtre dans la laure de Saint-Sabas près de Jérusalem, il composa des hymnes sacrées et y mourut, vers 749.

Martyrologe romain

A propos des icônes: Ce n'est pas la matière que j'adore mais le créateur de la matière qui, à cause de moi, s'est fait matière, a choisi sa demeure dans la matière. Par la matière, il a établi mon salut. En effet, le Verbe s'est fait chair et il a dressé sa tente parmi nous... Cette matière, je l'honore comme prégnante de l'énergie et de la grâce de Dieu.

Saint Jean Damascène-Discours sur les images

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Adolphe et Jean
Martyrs à Cordoue (✝ v. 845)
Benoît de Bénévent
et ses compagnons ermites camaldules, martyrs en Pologne (✝ 1003)
Christophe, Antoine et Jean
martyrs à Tlaxcala au Mexique (16ème s.)
Cyr et Jean d'Alexandrie
Martyrs (4ème s.)
Edmond D., Richard H., Jean H. et Richard H.
prêtres et martyrs en Angleterre (✝ 1590)
Germain Gardiner, Jean Larke et Jean Ireland
martyrs en Angleterre (✝ 1544)
Jacques Bell et Jean Finch
martyrs anglais (✝ 1584)
Jean
Abbé du monastère de Parrano en Ombrie (6ème s.)
Jean
Evêque de Ravenne durant la guerre des Lombards (✝ 595)
Jean
Martyr à Vilnius en Lituanie (✝ 1342)
Jean
Moine de Kantara à Chypre (✝ 1231)
Jean
évêque de Jérusalem (✝ 417)
Jean
Evêque de Ravenne (✝ 494)
Jean
Evêque de Naples (✝ 430)
Jean
abbé de Parme en Italie (10ème s.)
Jean Alcober
Dominicain espagnol (✝ 1748)
Jean Amias et Robert Dalby
martyrs en Angleterre (✝ 1589)
Jean Armero
Frère dominicain de Baeza (✝ 1566)
Jean Baptiste
Nativité de saint Jean Baptiste (1er s.)
Jean Bar Mariam
et Jacques le Zélote, martyrs en Perse (✝ 344)
Jean Barastre
Confesseur (✝ 1275)
Jean Beche
abbé et martyr en Angleterre (✝ 1539)
Jean Berchmans
Jésuite belge (✝ 1621)
Jean Bodey
martyr en Angleterre (✝ 1583)
Jean Bosco
fondateur et éducateur (✝ 1888)
Jean Boste
prêtre martyr d'Angleterre (✝ 1594)
Jean Bretton
Martyr à York en Angleterre (✝ 1598)
Jean Calabria
prêtre, fondateur des Congrégations des Pauvres serviteurs et des Pauvres servantes de la divine Providence (✝ 1954)
Jean Calybite
"Le pauvre pour le Christ" (✝ 450)
Jean Cassien
Prêtre, fondateur de couvents à Marseille (✝ 443)
Jean Chrysostome
Evêque de Constantinople, Docteur de l'Église (✝ 407)
Jean Cini de La Paix
Tertiaire de saint François (14ème s.)
Jean Cirita
Bénédictin espagnol à Toronca au Portugal (✝ 1164)
Jean Climaque
Higoumène des moines du Sinaï (✝ 605)
Jean Colobos
Père du désert de Scété en Egypte (4ème s.)
Jean Colombini
Fondateur des Jésuates (✝ 1367)
Jean Coucouzelle
Chantre et moine (12ème s.)
Jean d'Avellino
Frère franciscain de Naples (✝ 1329)
Jean d'Avila
Prêtre, 34ème docteur de l'Église (✝ 1569)
Jean d'Espagne
moine (✝ 1160)
Jean d'Iviron et Euthyme
Fondateurs du monastère d'Iviron au Mont-Athos (✝ 1005)
Jean d'York
Evêque et archevêque d'York (✝ 721)
Jean Dat
Martyr au Tonkin (✝ 1798)
Jean de Bâton
prêtre et moine (✝ 1290)
Jean de Bergame
Evêque de Bergame (7ème s.)
Jean de Brébeuf
Martyr au Canada (✝ 1649)
Jean de Bridlington
Moine augustin (✝ 1379)
Jean de Britto
Jésuite, missionnaire en Inde (✝ 1693)
Jean de Cambrai
évêque de Cambrai et d'Arras (✝ 879)
Jean de Capistran
Frère mineur (✝ 1456)
Jean de Carpathos
Evêque (7ème s.)
Jean de Castillo
Jésuite au Paraguay et martyr (✝ 1628)
Jean de Cetina et Pierre de Dueñas
franciscains, martyrisés à Grenade, Espagne (✝ 1397)
Jean de Chinon
Ermite en Touraine (6ème s.)
Jean de Chozeba
moine ermite (✝ 1960)
Jean de Chozeba
(6ème s.)
Jean de Constantinople
Confesseur et patriarche de Contantinople (✝ 577)
Jean de Crète
(✝ 1811)
Jean de Crète
ermite (10ème s.)
Jean de Cronstadt
prêtre orthodoxe russe (✝ 1908)
Jean de Dalyatha
moine mystique syro-oriental (8ème s.)
Jean de Dieu
Fondateur des Frères de la Charité (✝ 1550)
Jean de Dominique
Martyr dominicain à Suzuta au Japon (✝ 1619)
Jean de Fermo
prêtre franciscain (✝ 1322)
Jean de Gand
(✝ 1419)
Jean de Gorze
Abbé de Gorze (✝ 974)
Jean de Gothie
(✝ 800)
Jean de Jésus-Marie
(✝ 1615)
Jean de Joannina
(✝ 1526)
Jean de Kaloktène
métropolite de Thèbes (12ème s.)
Jean de Kazan
(✝ 1529)
Jean de Kenty
Prêtre à Cracovie (Pologne) (✝ 1473)
Jean de Konitsa
martyr (✝ 1814)
Jean de Kotchourov
(✝ 1917)
Jean de la Croix
Carme, docteur de l'Église (✝ 1591)
Jean de La Grille
Evêque d'Aleth (✝ 1163)
Jean de Lodi
évêque de Gubbio - Ombrie (✝ v. 1106)
Jean de Matera
abbé (✝ 1139)
Jean de Matha
Fondateur des trinitaires (✝ 1213)
Jean de Mayorga
martyr (✝ 1570)
Jean de Monembasia
(✝ 1773)
Jean de Montemarano
évêque de Montemarano en Italie (11ème s.)
Jean de Montmirail
moine (✝ 1217)
Jean de Novgorod
(✝ 1185)
Jean de Parme
franciscain (✝ 1289)
Jean de Pavie
évêque (✝ 813)
Jean de Penna
prêtre franciscain (✝ v. 1270)
Jean de Prado
Martyr au Maroc (✝ 1631)
Jean de Prislop
(8ème s.)
Jean de Prousse
martyr en Bithynie (14ème s.)
Jean de Ratzebourg
(✝ 1066)
Jean de Réomé
Ermite dans l'Auxois (✝ 539)
Jean de Ribera
Archevêque de Valence en Espagne (✝ 1611)
Jean de Rila
Moine en Bulgarie (✝ 946)
Jean de Saint-Facond
Religieux augustin à Salamanque (✝ 1479)
Jean de Saint-Samson
mystique et réformateur (✝ 1636)
Jean de Salerne
Prêtre et confesseur dominicain à Florence (✝ 1242)
Jean de Serbie
(✝ 1476)
Jean de Souzdal
(✝ 1373)
Jean de Tobolsk
métropolite (✝ 1715)
Jean de Triora
Prêtre et martyr en Chine (✝ 1816)
Jean de Valence
Confesseur - Moine cistercien puis évêque de Valence (✝ 1145)
Jean de Vallombreuse
Moine bénédictin (✝ v. 1380)
Jean de Verceil
Maître général de l'ordre des frères prêcheurs (✝ 1283)
Jean de Vespiniano
laïc à Florence (✝ 1334)
Jean de Warneton
Evêque de Thérouanne (✝ 1130)
Jean de Zichna
(✝ 1333)
Jean Doan Trinh Hoan et Matthieu Nguyen Van Phuong
martyrs au Vietnam (✝ 1861)
Jean Dominici
Frère prêcheur, évêque de Budapest (✝ 1413)
Jean Doukkas
(✝ 1254)
Jean du Pain
(✝ v. 1150)
Jean Duns Scott
Frère mineur, théologien (✝ 1308)
Jean et Paul
martyrs à Rome (date ?)
Jean et René Légo
prêtres et martyrs (✝ 1794)
Jean Felton
Martyr en Angleterre (✝ 1570)
Jean Forest
prêtre franciscain martyr en Angleterre (✝ 1538)
Jean Gabriel Taurin Dufresse
évêque et martyr en Chine (✝ 1815)
Jean Gradenigo
(✝ 1025)
Jean Gualbert
Abbé de Vallombreuse (✝ 1073)
Jean Hambley
prêtre et martyr, à Salisbury en Angleterre (✝ 1587)
Jean Ier
Pape (53 ème) de 523 à 526 et martyr (✝ 526)
Jean Jones
prêtre franciscain martyr en Angleterre (✝ 1598)
Jean Kearney
franciscain martyr en Irlande (✝ 1653)
Jean Kemble
Martyr à Hereford, dans le pays de Galles (✝ 1679)
Jean l'Aumônier
Patriarche d'Alexandrie (✝ 636)
Jean l'Ebéniste
(✝ 1575)
Jean l'Egyptien
(✝ 310)
Jean l'Endurant
(✝ 1160)
Jean l'Ermite
(4ème s.)
Jean l'Evangéliste
Apôtre et évangéliste (✝ 101)
Jean l'Exarque
(✝ 927)
Jean l'Ibère
Higoumène au mont Athos (✝ 1002)
Jean l'Isaurien
moine (9ème s.)
Jean Lampadiste
(10ème s.)
Jean le Bon
ermite à Mantoue (✝ 1249)
Jean le Bon
évêque de Milan (✝ 659)
Jean le Bulgare
Martyr (✝ 1802)
Jean le Chevelu
(✝ 1580)
Jean le Confesseur
higoumène (✝ 837)
Jean le Déchaussé
Franciscain (✝ 1349)
Jean le Miséricordieux
(✝ 619)
Jean le Moissonneur
Confesseur (11ème s.)
Jean le Navigateur
Martyr (✝ 1669)
Jean le Nouveau
martyr, saint patron de la Moldavie (✝ 1332)
Jean le Paléolaurite
Moine (9ème s.)
Jean le Psychaïte
higoumène du monastère de Psycha (✝ 825)
Jean le Russe
(✝ 1730)
Jean le Silenciaire
moine dans la laure de Saint-Sabas et évêque de Colonia (✝ 558)
Jean le Soldat
(4ème s.)
Jean le Tailleur
(✝ 1652)
Jean le Valaque
(✝ 1662)
Jean Léonardi
Prêtre, fondateur des Clercs de la Mère de Dieu (✝ 1609)
Jean Liccio
Religieux dominicain (✝ 1511)
Jean Lobedau
(✝ 1264)
Jean Lockwood et Édouard Catherick
prêtres et martyrs en Angleterre (✝ 1642)
Jean Macias
dominicain missionnaire au Pérou (✝ 1645)
Jean Marinon
prêtre de l'Ordre des Théatins (✝ 1562)
Jean Mason
martyr (✝ 1591)
Jean Mopinot
Frère des Écoles chrétiennes et martyr de la Révolution française (✝ 1794)
Jean Morosini
abbé de l'abbaye de Saint-Grégoire-Majeur (✝ 1012)
Jean Nelson
martyr jésuite en Angleterre (✝ 1578)
Jean Népomucène
prêtre et martyr (✝ 1393)
Jean Népomucène Neumann
Evêque de Philadelphie (✝ 1860)
Jean Ogilvie
Jésuite écossais, martyr (✝ 1615)
Jean Paine
prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1582)
Jean Pelingotto
tertiaire franciscain à Urbino en Italie (✝ 1304)
Jean Pibush
prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1601)
Jean Plessington
prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1679)
Jean Prandotha
(✝ 1266)
Jean Righi
Franciscain et ermite à Massaccio (✝ 1539)
Jean Rochester et Jacques Walworth
chartreux martyrs en Angleterre (✝ 1537)
Jean Sordi Cacciafronte
Evêque de Vicence (✝ 1181)
Jean Soreth
prêtre carme (✝ 1471)
Jean Speed
martyr à Durham en Angleterre (✝ 1594)
Jean Stone
martyr en Angleterre (✝ 1539)
Jean Thorne
martyr (✝ 1539)
Jean Thules et Roger Wrenno
martyrs en Angleterre (✝ 1616)
Jean Vladimir
(✝ 1015)
Jean Wall
Martyr en Angleterre (✝ 1679)
Jean Wang Guixin
martyr de Chine (✝ 1900)
Jean Wauthier
martyr au Laos (✝ 1967)
Jean Wu Wenyin
catéchiste et martyr en Chine (✝ 1900)
Jean Xoun
martyr à Nagasaki (✝ 1619)
Jean XXIII
Pape (261 ème) de 1958 à 1963 (✝ 1963)
Jean Yi
Martyr à Taygu en Corée (✝ 1867)
Jean Yi Youn-il
Père de famille et catéchiste en Corée (✝ 1867)
Jean Zedaznelli
moine (5ème s.)
Jean, Fol En Christ
(✝ 1589)
Jean, Fol En Christ
(✝ 1494)
John Houghton
Martyr en Angleterre (✝ 1535)
Paul, Jean et Barbara
martyrs en Corée (✝ 1840)
Philippe, Jean, Léonce, Zéphyrin, François
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Thomas Ford, Jean Shert et Robert Johnson
prêtres et martyrs en Angleterre (✝ 1582)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager