Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Saint Sabas

Abbé en Palestine (✝ 531)

Né en Cappadoce, il entra tout jeune dans un monastère de cette région. A 18 ans, le voilà parti pour Jérusalem. Il rêve de solitude et pour cela s'en va rejoindre saint Euthyme qui l'envoie faire un stage de vie communautaire à la laure de saint Théoctiste(*) près de la Mer Morte: "La vie solitaire n'est pas faite pour cette jeunesse." pense saint Euthyme. Dix ans durant, Sabas apprend à être moine. Puis il s'établit dans une grotte, seul devant Dieu durant la semaine, avec ses frères pour la liturgie du dimanche. Mais de nombreux moines le rejoignent car "la sainteté attire les disciples comme le miel attire les ours. " Il doit fonder la Grande Laure. A 55 ans, le Patriarche de Jérusalem le nomme archimandrite des ermites de Palestine. Les controverses théologiques divisent ses moines. Lui-même soutient le concile de Chalcédoine. Il se fait le promoteur d'un monachisme modéré, obtient de l'empereur l'abolition des impôts sur les artisans et fait indemniser les pauvres paysans. Ses reliques qui, lors des invasions arabes, avaient été conduites à Venise, ont été rendues par Paul VI aux moines melkites du couvent de Mar Saba (saint Sabas) en 1965.
(*) compagnon d'ascèse de Saint Euthyme le Grand (+467) dont on fait mémoire le 3 septembre au calendrier orthodoxe.
Près de Jérusalem, en 532, saint Sabas, abbé. Né en Cappadoce, il s'en vint au désert de Juda, où il instaura une nouvelle forme de vie érémitique en sept monastères appelés laures, qui regroupaient des solitaires sous l'autorité d'un supérieur ; il passa de longues années dans la grande laure, qui depuis a porté son nom, brillant par son exemple et l'éclat de sa sainteté et combattant avec vigueur pour la foi de Chalcédoine.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Sabas

Mais aussi les

Sava

Dictons

Si décembre et janvier ne font leur chemin, février fait le lutin.

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Sabas de Kalymnos
(✝ 1948)
Sabas de Pskov
(✝ 1495)
Sabas de Serbie
Moine au mont Athos, archevêque d'Ipeck (✝ 1271)
Sabas de Zvenigorod
(✝ 1407)
Sabas le Goth
Martyr (✝ 372)
Sabas le jeune
moine au monastère de Saint-Césaire (✝ 995)
Sabas Reyes Salazar
prêtre martyr à Guadalajara au Mexique (✝ 1927)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager