Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Bienheureux Joseph Thao Tiên

martyr au Laos (✝ 1954)

Joseph Tien, né au Laos le 5 décembre 1918, mort à Muang Xoi (Sam Neua) le 2 juin 1954. Il a étudié au Vietnam, il est le premier martyr laotien.
Au printemps 1953, la guérilla occupe la province laotienne de Sam Neua; les missionnaires ont été évacués. Le jeune prêtre Joseph Thao Tiên, ordonné en 1949 a décidé pour sa part: 'Je reste pour mon peuple. Je suis prêt à donner ma vie pour mes frères laotiens.' Quand on l'emmène vers le camp de Talang, les gens se mettent à genoux sur son passage en pleurant. Il dit: 'Ne soyez pas tristes. Je vais revenir. Je m'en vais étudier... Continuez à faire progresser votre village...' Un an plus tard, le 2 juin 1954, il est condamné à mort et fusillé: il avait refusé, une fois de plus, d'abandonner son sacerdoce et de se marier.
Joseph Thao TiênJoseph Thao Tiên est né le 5 décembre 1918 dans la province des Houa Phanh au Laos. Son grand-père et son père avaient déjà été des chrétiens remarquables. À onze ans, il entre à l'école des catéchistes montagnards à Hữu Lễ, dans la province de Thanh Hóa au Vietnam; à cette époque, sa province d'origine appartenait en effet au vicariat apostolique de Phát Diệm, et à partir de 1932 à celui de Thanh Hóa. Bon élève, il est admis en 1937 à la section petit séminaire, où il étudie le latin et le français. Il sera le seul des jeunes montagnards à passer avec succès au grand séminaire. Vacances et stages confirment sa vocation : très proche des gens les plus simples, catéchiste zélé et régulier, doué de ses mains, il est apprécié des missionnaires et aimé de tous.
De 1942 à 1946 il est élève des Pères sulpiciens au Grand Séminaire de Hanoï. Assidu à la prière et aux études, il se tient à l'écart de l'agitation politique. À Noël 1946, c'est la fermeture du séminaire et la dispersion. Il rentre au Laos à pied, mais la guerre arrive là aussi. C'est à Saïgon qu'il achèvera ses études. De nombreux condisciples se souviennent avec émotion de lui, et témoignent de son attachement indéfectible à la mission dans son pays, le Laos.
Le 6 juin 1949 il est ordonné prêtre à la cathédrale de Hanoï. Le 1er octobre 1949, il peut enfin rejoindre sa chère mission, à Sam Neua au Laos. Mais dès novembre, il se retrouve au-delà de la ligne de front, en zone de guérilla. Avec l'accord avec ses supérieurs, il y restera. La paix revenue provisoirement, il réorganise et dirige les écoles du Muang Sôi. Mais au fond de son coeur il est pasteur. Les gens venaient en masse pour l'écouter. Vivant la pauvreté et la précarité, homme de vision et d'espérance, il est l'ami des pauvres et aimé de tous.
A Noël 1952, la guérilla communiste reprend. Tout le personnel de la mission est évacué, mais Thạo Tiên reste à son poste, 'prêt à donner ma vie pour mes frères laotiens'. Après Pâques, c'est l'arrestation, le jugement populaire, la prison et le camp de rééducation. Isolé, résistant aux manoeuvres destinées à le faire apostasier ou abandonner sa promesse de célibat sacerdotal, seul avec le Christ souffrant et glorieux, il est un signe d'espérance pour tous. Le 2 juin 1954, il quitte le camp de Ban Ta Lang, escorté de quatre gardiens. Il est ligoté et abattu de cinq balles.
Aujourd'hui, chez tous les chrétiens laotiens, tant au pays que dans la diaspora, le nom du P. Tiên est prononcé avec respect et invoqué avec confiance : il est le premier fruit de leur jeune Église, les prémices qu'elle a offert à Dieu.
(présentation des 17 martyrs du Laos, Missions étrangères de Paris)
Il fait partie des martyrs au Laos entre 1954 et 1970 béatifiés en 2016.
Liens utiles:
-
Joseph Thao Tiên (1918-1954) site OMI province de France
- Le Vatican reconnaît les martyrs du Laos
- Martyrs du Laos
- Postulation

- Présentation des martyrs du Laos

Dates de Fête

2 juin

Prénoms

Joseph
Thao

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Braulio & ses c. Joseph, Joachim, Zosime, Serge...
dix-neuf prêtres, religieux et laïcs martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Dominique, Marie, Joseph, Louis, Jésus...
26 martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Ferdinand, Ambroise, Valentin, François, Charles..
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Flavius, Sébastien, Pierre, Nicaise, Victoire...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
François-Xavier, Joseph, Amalie
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Gonzalve, Joseph, Gilles
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Ildefonse, Justinien, Euphrase, Honorin. Thomas...
dix martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Josep Tápies et six compagnons
prêtres - martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Joseph
époux de la Vierge Marie (Ier siècle.)
Joseph
(✝ 1711)
Joseph
(✝ 1686)
Joseph Allamano
Fondateur (✝ 1926)
Joseph Artisan
Epoux de la Vierge Marie (Ier siècle.)
Joseph Barsabbas
surnommé le Juste (Ier siècle.)
Joseph Boissel
martyr au Laos (✝ 1969)
Joseph Cafasso
Prêtre à Turin (✝ 1860)
Joseph Cebula
prêtre et martyr en Autriche (✝ 1941)
Joseph Chang Song-jib
Martyr à Séoul en Corée (✝ 1839)
Joseph Cho Yun-Ho
martyr coréen (✝ 1866)
Joseph Czempiel
Prêtre polonais martyr à Dachau (✝ 1942)
Joseph d'Alaverdi
(✝ 570)
Joseph d'Arimathie
Membre du Sanhédrin (Ier siècle.)
Joseph d'Arimathie
recueillit le corps de Jésus déposé de la croix. (Ier siècle.)
Joseph d'Israël
Ancien Testament : Fils d'Israël, Patriarche du peuple juif
Joseph de Anchieta
jésuite missionnaire au Brésil (✝ 1597)
Joseph de Calasanz
Fondateur des Clercs des Ecoles pies (✝ 1648)
Joseph de Constantinople
(✝ 1283)
Joseph de Crête
(✝ 1874)
Joseph de Cupertino
Frère mineur (✝ 1663)
Joseph de Damas
Martyr (✝ 1860)
Joseph de Kazan
(✝ 1672)
Joseph de Leonessa
prêtre capucin (✝ 1612)
Joseph de Palestine
laïc (✝ v. 356)
Joseph de Thessalonique
évêque (✝ 832)
Joseph de Volokolamsk
(✝ 1515)
Joseph de Zaonikiev
(✝ 1612)
Joseph Do-quang Hien
Martyr dominicain à Nam-Dinh au Vietnam (✝ 1840)
Joseph Freinademetz
Missionnaire en Chine (✝ 1908)
Joseph Gérard
prêtre, oblat de Marie Immaculée, missionnaire en Afrique australe (✝ 1914)
Joseph Imbert
prêtre et martyr sous la révolution française (✝ 1794)
Joseph Isabel Flores
prêtre et martyr au Mexique (✝ 1927)
Joseph Kalinowski
prêtre polonais (✝ 1907)
Joseph Kowalski
prêtre salésien polonais martyr à Ausschwitz (✝ 1942)
Joseph Kurzawa et Vincent Matuszewski
prêtres et martyrs en Pologne (✝ 1940)
Joseph l'Hymnographe
prêtre et moine (✝ 886)
Joseph le Cretois
(✝ 1669)
Joseph Lê Dang Thi
martyr (✝ 1860)
Joseph le Jeune
(✝ 1656)
Joseph Ma Taishun
médecin chinois martyr (✝ 1900)
Joseph Manyanet y Vives
prêtre, fondateur de la Congrégation des Fils et des Filles de la Sainte Famille (✝ 1901)
Joseph Marchand
martyr en Annam (✝ 1835)
Joseph Marello
évêque, fondateur des Oblats de saint Joseph (✝ 1895)
Joseph Moreau
prêtre et martyr de la Révolution française (✝ 1794)
Joseph Moscati
Confesseur (✝ 1927)
Joseph Nascimbeni
fondateur de l'Institut des Petites Soeurs de la Sainte Famille (✝ 1922)
Joseph Nghi et ses compagnons
Martyrs au Tonkin (✝ 1840)
Joseph Nguyen Dinh Uyen
catéchiste et martyr au Tonkin (✝ 1838)
Joseph Nguyên Duy Khang
martyr (✝ 1861)
Joseph Nguyen Van Luu
martyr au VietNam (✝ 1854)
Joseph Oriol
Prêtre catalan (✝ 1702)
Joseph Outhay
martyr au Laos (✝ 1961)
Joseph Pawlowski et Casimir Grelewski
Prêtres diocésains martyrs à Dachau (✝ 1942)
Joseph Pignatelli
Jésuite à Rome (✝ 1811)
Joseph Tsang-ta-Peng
martyr en Chine (✝ 1815)
Joseph Tuan
prêtre dominicain martyr (✝ 1861)
Joseph Tuân
laïc martyr au Tonkin (✝ 1862)
Joseph Tuc
laïc martyr au Tonkin (✝ 1862)
Joseph Vaz
prêtre oratorien indien (✝ 1711)
Joseph Vithayathil
cofondateur de la congrégation de la Sainte Famille en Inde (✝ 1964)
Joseph Wang Guiji
martyr en Chine (✝ 1900)
Joseph Yuan Zaide
prêtre et martyr en Chine (✝ 1817)
Joseph Zaplata
religieux de la Congrégation du Sacré-Coeur de Jésus et martyr (✝ 1945)
Joseph, Fidèle, Françoise-Xavière, Hermie
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Joseph, Henri, Alfred
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Joseph, Henri, Jean-Baptiste
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Joseph, Théodemire, Evence, Ismaël, Josèphe, ...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Joseph-Antoine Tovini
(✝ 1897)
Joseph-Marie Diaz Sanjurjo
évêque et martyr au Vietnam (✝ 1857)
Joseph-Marie Robles
prêtre et martyr (✝ 1928)
Joseph-Marie Rubio Peralta
Jésuite (✝ 1929)
Joseph-Raymond, Joseph-Marie, Gil
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Józef Bilczewski
évêque polonais (✝ 1923)
József Wech Vandor
prêtre salésien (✝ 1979)
Léon, Joseph, Marie, Raphaël, Crescence...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager