Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Saint Michel Maleinos

Higoumène au mont Kyminas (✝ 961)

Deux nobles époux de Cappadoce se désolaient de ne pas avoir d'enfants. Ils entreprirent un pèlerinage à un sanctuaire marial. Trois enfants leur naquirent dont une fille qui sera mère d'un empereur et un fils Manuel. Celui-ci, à 12 ans, fut envoyé à Constantinople pour y faire ses études et une brillante carrière. Il était à la cour impériale depuis 6 ans, lorsqu'il assiste à la mort de l'empereur Léon VI. Il s'aperçoit brusquement de la précarité des gloires humaines. Il a 18 ans et s'enfuit clandestinement jusqu'au pied du mont Kyminas en Bithynie, où un ermite accepte de l'instruire. Il devient moine et prend le nom de Michel dans un monastère sur place, sert les tables pendant deux années. A la mort de ses parents, il abandonne tout son héritage à son frère et émigre vers un lieu plus désert pour vivre la solitude. Sa sainteté lui attire de nombreux disciples, au point qu'il doit fonder un monastère, puis le quitte pour revenir au mont Kyminas où les moines, joyeux de le retrouver, l'élisent comme higoumène. Trente ans durant, il dirigera le monastère tout en exerçant une grande influence sur son neveu, Nicéphore Phokas, qui deviendra empereur. Saint Athanase l'Athonite est l'un de ses disciples.

Comme ses actions admirables s'étaient répandues, une foule de gens commença à affluer et à exiger de vivre avec lui, de pouvoir contempler sa continence, sa paix intérieure, son humilité, la simplicité de ses moeurs et la douceur de son langage et de pouvoir s'approcher du bien en ayant près d'eux un modèle auquel conformer leur vie.

Vie de saint Michel Maleinos

Prénoms

Michel

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Libérat Weiss, Samuel Marzorati, Michel-Pie Fasoli
franciscains martyrs en Ethiopie (✝ 1716)
Michał Sopoćko
fondateur de la congrégation des soeurs de Jésus Miséricordieux (✝ 1975)
Michel
(8ème s.)
Michel
Saint Archange
Michel
évêque de Synade en Phrygie (✝ 826)
Michel Coquelet
martyr au Laos (✝ 1961)
Michel Czartoryski
prêtre dominicain et martyr à Varsovie (✝ 1944)
Michel d'Agraphia
Boulanger à Thessalonique (✝ 1544)
Michel d'Andrinople
Martyr (✝ 1490)
Michel de Bourla
(✝ 1772)
Michel de Kiev
Premier métropolite de Kiev (✝ 992)
Michel de Klops
Ermite - Fol en Christ (✝ 1456)
Michel de la Mora
prêtre et martyr au Mexique (✝ 1927)
Michel de Tchernigov
(✝ 1246)
Michel de Tver
(✝ 1318)
Michel des Saints
Supérieur des Trinitaires (✝ 1625)
Michel Garicoïts
Fondateur de la société des Prêtres du Sacré-Coeur (✝ 1863)
Michel Ho Dinh Hy
laïc vietnamien martyr (✝ 1857)
Michel Kozal
Evêque auxiliaire de Wloclawek (✝ 1943)
Michel l'Archistratège
Michel le Jardinier
(✝ 1770)
Michel Le Nobletz
Catéchiste, théologien... diocèse de Quimper (✝ 1652)
Michel le Sabaïte
(8ème s.)
Michel le syncelle
moine martyr (✝ 846)
Michel Nakashima
martyr au Japon (✝ 1628)
Michel Piaszczyński
prêtre de Łomża et martyr (✝ 1940)
Michel Rua
Premier successeur de saint Jean Bosco (✝ 1910)
Michel Wozniak
Prêtre polonais martyr à Dachau (✝ 1942)
Michel-Bernard Marchand
prêtre et martyr à Rochefort (✝ 1794)
Michel-Louis Brulard
prêtre carme à Charenton, martyr aux Pontons de Rochefort (✝ 1794)
Mikaël Ghebra
Prêtre, martyr en Éthiopie (✝ 1855)
moines de Tibhirine
Christian, Christophe, Luc, Michel, Bruno, Célestin et Paul, martyrs en Algérie (✝ 1996)
Sauveur, François, Alphonse, Michel
martyrs de la guerre civile en Espagne (✝ 1936)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager