Saint Michel

évêque de Synade en Phrygie (✝ 826)

Michel était un humble moine qui recherchait la perfection chrétienne dans un monastère phrygien. Le patriarche de Constantinople, Taraise, le tire de son monastère pour le nommer évêque de Synade en Phrygie. Michel s'y distingue par ses qualités de conciliateur. Ce pourquoi l'empereur byzantin l'envoie en 806 comme ambassadeur à Bagdad pour y négocier la paix avec Haroun-al-Rachid qui lui remit alors un document où Haroun expose qu'on a tort de reconnaître Jésus comme un Dieu. Saint Michel, en 811, est envoyé comme conciliateur auprès de Charlemagne. Il signe avec ce dernier le traité de paix d'Aix-la-Chapelle, auquel s'associe le pape Léon III. Mais, voici qu'en 814, l'empereur byzantin Léon V ouvre à nouveau la querelle iconoclaste : les images saintes n'ont plus droit de cité dans l'empire. Leur fabrication, leur détention et leur culte sont interdits par la loi. L'esprit de conciliation ayant des limites, Michel s'associe à la protestation du patriarche Nicéphore, successeur de Taraise. L'empereur réunit au palais les principaux représentants de l'Église, une sorte de négociation paritaire. Au cours de cette réunion, Michel accuse l'empereur d'esprit partisan: "Ce n'est pas de l'arbitrage, c'est de la tyrannie!" s'écrie-t-il. Pour cela, il subira durant douze ans un dur exil. De sa prison, il correspond avec les principaux acteurs de la résistance en faveur des saintes images. Il meurt en exil.
À Synnade en Phrygie, l'an 824, saint Michel, évêque. Homme pacifique, il encouragea la paix et la concorde entre Latins et Grecs, mais, envoyé en exil à cause du culte des saintes images, il mourut loin de sa patrie.

Martyrologe romain

Dates de Fête

23 mai, Fête Locale

Prénoms

Michel

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Libérat Weiss, Samuel Marzorati, Michel-Pie Fasoli
franciscains martyrs en Ethiopie (✝ 1716)
Michał Sopoćko
fondateur de la congrégation de Jésus Miséricordieux (✝ 1975)
Michel
(VIIIe siècle)
Michel
Saint Archange
Michel Coquelet
martyr au Laos (✝ 1961)
Michel Czartoryski
prêtre dominicain et martyr à Varsovie (✝ 1944)
Michel d'Agraphia
Boulanger à Thessalonique (✝ 1544)
Michel d'Andrinople
Martyr (✝ 1490)
Michel de Bourla
(✝ 1772)
Michel de Kiev
premier métropolite de Kiev (✝ 992)
Michel de Klops
Ermite - Fol en Christ (✝ 1456)
Michel de la Mora
prêtre et martyr au Mexique (✝ 1927)
Michel de Tchernigov
(✝ 1246)
Michel de Tver
(✝ 1318)
Michel des Saints
Supérieur des Trinitaires (✝ 1625)
Michel Garicoïts
Fondateur de la société des Prêtres du Sacré-Coeur (✝ 1863)
Michel Ho Dinh Hy
laïc vietnamien martyr (✝ 1857)
Michel Kozal
Evêque auxiliaire de Wloclawek (✝ 1943)
Michel l'Archistratège
Michel le Jardinier
(✝ 1770)
Michel Le Nobletz
Catéchiste, théologien... diocèse de Quimper (✝ 1652)
Michel le Sabaïte
(VIIIe siècle)
Michel le syncelle
moine martyr (✝ 846)
Michel Maleinos
Higoumène au mont Kyminas (✝ 961)
Michel Nakashima
martyr au Japon (✝ 1628)
Michel Piaszczyński
prêtre de Łomża et martyr (✝ 1940)
Michel Rua
Premier successeur de saint Jean Bosco (✝ 1910)
Michel Wozniak
Prêtre polonais martyr à Dachau (✝ 1942)
Michel-Bernard Marchand
prêtre et martyr à Rochefort (✝ 1794)
Michel-Louis Brulard
prêtre carme à Charenton, martyr aux Pontons de Rochefort (✝ 1794)
Mikaël Ghebra
Prêtre, martyr en Éthiopie (✝ 1855)
moines de Tibhirine
Christian, Christophe, Luc, Michel, Bruno, Célestin et Paul, martyrs en Algérie (✝ 1996)
Sauveur, François, Alphonse, Michel
martyrs de la guerre civile en Espagne (✝ 1936)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite