Saint Grégoire l'Illuminateur

Apôtre de l'Arménie (✝ v. 325)

Confesseur et évêque.
Il est le véritable fondateur de l'Église arménienne, même si une tradition sérieuse fait remonter les premières communautés chrétiennes à l'époque apostolique. Ce qui s'appuie sur le fait que les soldats romains envahirent le pays et que les marchands furent aussi les "transporteurs de la foi", comme les lettres de saint Paul nous le disent pour ses amis, fabricants de tentes à Corinthe.
La tradition primitive et constante de cette église reconnaît pour premiers fondateurs les apôtres Saint Thaddée et saint Barthélémy, qu'elle nomme, par antonomase, les Premiers Illuminateurs de l'Arménie.
Saint Grégoire était de la famille royale de Tiridate III. Découvert comme chrétien, il connut d'abord près de quinze ans de cachot, mais à la suite d'une maladie du roi, il revint en grâce auprès du souverain, le convertit et c'est ainsi que l'Arménie fut la première nation à donner la paix à l'Église et même à reconnaître le christianisme comme religion d'État, 75 ans avant l'empire romain.
Sacré évêque par le métropolite de Cappadoce, il sut instruire les prêtres idolâtres pour les conduire au sacerdoce chrétien.
Afin d'assurer la vie de l'Église, il consacra évêque son fils Aristakès.
L'Église Apostolique Arménienne lui a consacré trois fêtes, celle de son supplice et de son entrée dans le cachot, celle de la sortie du cachot profond et celle de la découverte des Reliques de Saint Grégoire l'Illuminateur, le samedi avant le 4e dimanche après la Pentecôte.
«La conversion de l'Arménie, qui a eu lieu au début du IV siècle et qui est traditionnellement située en l'an 301, donna à vos ancêtres la conscience d'être le premier peuple officiellement chrétien, bien avant que le christianisme ne soit reconnu comme religion de l'empire romain»
30 septembre - martyrologe romain: En Arménie, saint Grégoire, évêque, surnommé l'Illuminateur. Baptisé à Césarée de Cappadoce, ordonné évêque par Léonce de Césarée, il convertit le roi Tiridate à la foi chrétienne et, après de multiples travaux apostoliques, se retira dans une grotte, au nord du confluent des deux branches de l'Euphrate et y mourut en paix, vers 326, reconnu comme l'apôtre de l'Arménie.

Martyrologe romain

Jean-Paul II : lettre apostolique du Saint Père à l'occasion du 1700e anniversaire du baptême du peuple arménien.

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Dominique et Grégoire
prêtres dominicains (13ème s.)
Flavius, Sébastien, Pierre, Nicaise, Victoire...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Gennade de Kostroma
Moine à Komelsk puis à Kostroma (✝ 1565)
Grégoire
(✝ 861)
Grégoire
évêque de Langres (✝ 539)
Grégoire
(✝ 990)
Grégoire
(✝ 303)
Grégoire
évêque d'Elvire en Espagne (4ème s.)
Grégoire Barbarigo
évêque de Padoue (✝ 1697)
Grégoire Celli
prêtre ermite de Saint-Augustin (✝ v. 1343)
Grégoire Chomyshyn
évêque de Stanislaviv et martyr (✝ 1945)
Grégoire d'Agrigente
Evêque d'Agrigente en Sicile (✝ v. 603)
Grégoire d'Akritas
(✝ 820)
Grégoire d'Alexandrie
(9ème s.)
Grégoire d'Auxerre
évêque d'Auxerre (✝ 530)
Grégoire d'Einsiedeln
abbé (✝ 996)
Grégoire d'Utrecht
Abbé à Susteren, dans le Limbourg (✝ 775)
Grégoire de Narek
Moine au monastère de Narek, docteur de l'Église (✝ v. 1005)
Grégoire de Nazianze
Patriarche de Constantinople, docteur de l'Église (✝ 390)
Grégoire de Nicomédie
Confesseur (✝ 1240)
Grégoire de Nysse
Evêque de Nysse (✝ 394)
Grégoire de Parumala
évêque en Inde (✝ 1902)
Grégoire de Terracine
(✝ 570)
Grégoire de Tours
Evêque (✝ 595)
Grégoire Frackowiak
religieux de la Société du Verbe divin et martyr (✝ 1943)
Grégoire II
Pape (89 ème) de 715 à 731 (✝ 731)
Grégoire III
Pape (90 éme) de 731 à 741 (✝ 741)
Grégoire l'Hésychaste
fondateur de monastères (14ème s.)
Grégoire le Décapolite
Moine à Thessalonique et à Constantinople (✝ 842)
Grégoire le Dialogue
Grégoire le Grand (✝ 604)
Grégoire le Grand
Pape (64 ème) de 590 à 604 - Docteur de l'Église (✝ 604)
Grégoire le Sinaïte
Confesseur (✝ 1346)
Grégoire le Thaumaturge
Evêque de Néocésarée (✝ v. 270)
Grégoire le Théologien
évêque de Constantinople (4ème s.)
Grégoire Lopez
(✝ 1596)
Grégoire Louis
Évêque de Bergame (✝ 1697)
Grégoire Makar
Ermite dans la région de Pithiviers (11ème s.)
Grégoire Palamas
archevêque de Thessalonique (✝ 1360)
Grégoire V
Patriarche de Constantinople (✝ 1821)
Grégoire VII
Pape (155 ème) de 1073 à 1085 (✝ 1085)
Grégoire X
Pape (182 ème) de 1271 à 1276 (✝ 1276)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager