Saint Léon IX

Pape (150e) de 1049 à 1054 (✝ 1054)

Premier pape de la réforme grégorienne, né en Alsace.
Élève de l'école épiscopale de Toul, puis chanoine de sa cathédrale et enfin évêque, il se préoccupera de la vie régulière des monastères de son diocèse. Nommé pape par l'empereur, il n'accepta cette charge qu'après son élection par le peuple de Rome. Il parcourut l'Occident pour éviter les pratiques de la simonie qui achetait les charges épiscopales et monastiques.
Vis-à-vis de l'Orient chrétien, il tente la conciliation par une ambassade de cardinaux, mais elle échoua devant l'intransigeance du patriarche Michel Cérulaire. La rupture qui s'en suivit ne peut lui être imputée.
La fin de son pontificat fut assombrie par l'expansion normande dans le sud de l'Italie. Il fut d'ailleurs fait prisonnier après que les armées pontificales aient été battues en juin 1053. Il peut rentrer à Rome 8 mois plus tard, en mars. Mais, épuisé par les épreuves, il meurt quelques semaines après.
Les historiens retiennent de lui qu'il sut choisir de grands collaborateurs dont l'un deviendra le pape Grégoire VII. Ils retiennent aussi son abnégation, sa patience et son souci de la vie spirituelle du peuple chrétien.
Les anathèmes réciproques lancés entre le patriarche de Constantinople et le Pape de Rome ont été levés le 7 décembre 1965 par le pape Paul VI et le patriarche Athénagoras pour en effacer la mémoire et ouvrir la voie vers l'unité.
Saint Léon IX, pape- Brunon de Dagsbourg naît le 21 juin 1002 dans une famille de haute noblesse.
Grand prévôt de la Collégiale de Saint-Dié, en 1026, il devient évêque de Toul par le choix unanime de la cité. Le 22 août 1048, il devient pape sous le nom de Léon IX.
Il parcourt l'Europe, préside 9 conciles, consacre les églises de Remiremont et de Saint Maurice d'Épinal et canonise les Saints du 'Saint-Mont'. Il ne peut empêcher la rupture de 1054 entre Rome et Constantinople. Il meurt le 19 avril de la même année. La basilique vaticane garde son corps. (diocèse de Saint-Dié)
- Fils du comte de Dagsbourg, Bruno de Dagsbourg ou d'Eguisheim est né le 21 juin 1002. Dès 1026, il fut désigné comme évêque de Toul. En 1048, il fut élu pape sous le nom de Léon IX. Il prépara la réforme grégorienne. Ses efforts pour rapprocher l'Église latine de l'Église grecque échouèrent. En qualité de pape, il visita plusieurs fois son pays natal et consacra, à ces occasions, plusieurs églises du diocèse de Metz: Saint-Arnoul à Metz, l'église abbatiale de Hesse. Il mourut le 19 avril 1054. Son corps est gardé à la basilique vaticane. (diocèse de Metz)
-C'est au IVe siècle que nous trouvons les premiers indices sûrs de l'existence d'une communauté chrétienne avec la mention de St Amand, communauté probablement entièrement détruite lors de l'invasion des Alamans (Ve siècle). C'est le royaume franc (au VIe siècle) qui permit l'expansion de la foi et la christianisation, sous l'impulsion d'évêques (St Arbogast, VIe siècle) ainsi que de missionnaires, notamment des moines irlandais (St Gall, St Colomban...). De grands noms, de saints, d'évêques, d'hommes de Dieu, jalonnent l'histoire de notre diocèse et l'ont marquée: qu'il suffise de citer sainte Odile, Herrade, le pape saint Léon IX, fils des Seigneurs d'Eguisheim... (Historique - diocèse de Strasbourg)

À Rome, près de saint Pierre, en 1054, saint Léon IX, pape, qui d'abord évêque de Toul, défendit fermement son Église pendant vingt-cinq ans puis, élu au siège de Rome, pendant cinq ans il convoqua plusieurs synodes pour réformer la vie du clergé et extirper la simonie.

Martyrologe romain

Prénoms

Léon
Bruno

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Bruno
Fondateur des Chartreux (✝ 1101)
Bruno de Cologne
Evêque de Cologne (✝ 965)
Bruno de Querfurt
Evêque de Querfurt, martyr (✝ 1009)
Bruno de Segni
Evêque-abbé au Mont-Cassin (✝ 1125)
Bruno l'Ecolâtre
(XIe siècle)
Bruno Zembol
Franciscain polonais mort à Dachau (✝ 1942)
Daniel et ses compagnons
Frère mineurs, martyrs à Ceuta, au Maroc (✝ 1227)
Jean Mopinot
Frère des Écoles chrétiennes et martyr de la Révolution française (✝ 1794)
Léon
(✝ 541)
Léon
ermite en Calabre (XIIe siècle)
Léon
archevêque de Rouen (✝ 900)
Léon
martyr à Ceuta (✝ 1227)
Léon
abbé de Mantenay (✝ 550)
Léon
(IVe siècle)
Léon
Confesseur, évêque de Catane en Sicile (✝ 787)
Léon de Thrace
Empereur (✝ 474)
Léon et Parégoire de Patare
martyrs (IIIe siècle)
Léon Ier
abbé près de Naples en Italie (✝ 1079)
Léon II
Pape (80e) de 681 à 683 (✝ 683)
Léon III
Pape (96e) de 795 à 816 (✝ 816)
Léon IV
Pape (103e) de 847 à 855 (✝ 855)
Léon le Grand
Pape (45e) de 440 à 461 (✝ 461)
Léon Luc
abbé de Corléon (✝ v. 900)
Léon, Joseph, Marie, Raphaël, Crescence...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
moines de Tibhirine
Christian, Christophe, Luc, Michel, Bruno, Célestin et Paul, martyrs en Algérie (✝ 1996)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager