Saint Maxime de Kiev

(✝ 1305)

Métropolite de Kiev et de toute l'Église Russe en 1283, il fut l'un des confesseurs de la stricte foi orthodoxe au temps de l'Union avec l'Église de Rome lors du concile de Lyon en 1274. La principauté de Kiev se trouvait dans un état lamentable, ruinée par les incursions des Tatares. Il voulut s'entendre avec la " Horde d'Or " mais il ne put les convaincre de préserver la ville de Vladimir, plus au nord, où ses reliques sont toujours vénérées.

Prénoms

Maxime

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Eusèbe
et de nombreux autres martyrs (✝ 260)
Juventus et Maximus
martyrs à Antioche (✝ 363)
Libérat
Abbé martyr avec six moines de son monastère (✝ 484)
Maxime
Originaire de Lampsaque (✝ 1365)
Maxime
Evêque de Jérusalem et martyr (✝ 350)
Maxime
évêque de Nole (3ème s.)
Maxime
Fol en Christ (✝ 1433)
Maxime
Abbé d'un monastère de Vienne (✝ 625)
Maxime
évêque de Naples (4ème s.)
Maxime
Martyr (✝ 250)
Maxime
Martyr à Rome (✝ 260)
Maxime
Martyr à L'Aquila, dans les Abruzzes (✝ 250)
Maxime
évêque de Padoue (3ème s.)
Maxime
Martyr à Ostie, près de Rome (✝ 295)
Maxime
Prêtre et martyr (3ème s.)
Maxime d'Alexandrie
Evêque d'Alexandrie (✝ 288)
Maxime de Mayence
(✝ 378)
Maxime de Riez
Evêque de Riez (5ème s.)
Maxime de Serbie
Fils du prince de Serbie (✝ 1546)
Maxime de Totma
Prêtre à Totma (✝ 1650)
Maxime de Turin
Evêque (✝ v. 423)
Maxime le Confesseur
Moine, confesseur de la foi (✝ 662)
Maxime le Grec
Originaire d'Arta dans l'Epire (✝ 1556)
Maxime Sandovitch
Prêtre en Ukraine (✝ 1914)
Maxime, Dadas et Quintilien
martyrs dans la Mysie inférieure, l'actuelle Bulgarie (✝ v. 303)
Maximien
Conscrit, martyr à Antioche (✝ 363)
Montan et Maxime
Martyrs à Sirmium (4ème s.)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager