Saint Maxime

évêque de Naples (4ème s.)

Evêque de Naples, puni d'exil par l'empereur, à cause de son attachement à la foi de Nicée et de son refus d'adhérer au symbole hérétique d'Arius.
À Naples, entre 355 et 362, saint Maxime, évêque. Pour avoir énergiquement affirmé la foi de Nicée, il fut envoyé en exil par l'empereur Constance et, accablé de peines, il y mourut, confesseur de la foi.

Martyrologe romain

Dates de Fête

11 juin

Prénoms

Maxime

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Eusèbe
et de nombreux autres martyrs (✝ 260)
Juventus et Maximus
martyrs à Antioche (✝ 363)
Libérat
Abbé martyr avec six moines de son monastère (✝ 484)
Maxime
Originaire de Lampsaque (✝ 1365)
Maxime
Evêque de Jérusalem et martyr (✝ 350)
Maxime
Fol en Christ (✝ 1433)
Maxime
Abbé d'un monastère de Vienne (✝ 625)
Maxime
évêque de Nole (3ème s.)
Maxime
Martyr (✝ 250)
Maxime
évêque de Padoue (3ème s.)
Maxime
Martyr à Rome (✝ 260)
Maxime
Martyr à L'Aquila, dans les Abruzzes (✝ 250)
Maxime
Martyr à Ostie, près de Rome (✝ 295)
Maxime
Prêtre et martyr (3ème s.)
Maxime d'Alexandrie
Evêque d'Alexandrie (✝ 288)
Maxime de Kiev
(✝ 1305)
Maxime de Mayence
(✝ 378)
Maxime de Riez
Evêque de Riez (5ème s.)
Maxime de Serbie
Fils du prince de Serbie (✝ 1546)
Maxime de Totma
Prêtre à Totma (✝ 1650)
Maxime de Turin
Evêque (✝ v. 423)
Maxime le Confesseur
Moine, confesseur de la foi (✝ 662)
Maxime le Grec
Originaire d'Arta dans l'Epire (✝ 1556)
Maxime Sandovitch
Prêtre en Ukraine (✝ 1914)
Maxime, Dadas et Quintilien
martyrs dans la Mysie inférieure, l'actuelle Bulgarie (✝ v. 303)
Maximien
Conscrit, martyr à Antioche (✝ 363)
Montan et Maxime
Martyrs à Sirmium (4ème s.)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager