Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

WebTV CEF

Rencontrer Jésus

Saints Antonin, Almachius et Jean

Martyrs à Pamiers (Ve siècle)

Ils sont censés avoir vécu entre le IIIe et le Ve siècle...
Saint Antonin est le patron du diocèse de Pamiers "Saint Antonin est le patron du diocèse de Pamiers. Mgr Albert-Marie de Monléon disait que, loin d'être une pâle figure, il apparaît comme une personnalité très significative de la foi catholique dans notre région, à la fin du Ve et début du Vle siècle, à un moment où la Gaule basculait vers le catholicisme par le baptême de Clovis (496).
Antonin, fils du seigneur de Frédélas (ancien nom de Pamiers) et neveu de Théodoric II, roi des Wisigoths à Toulouse et, comme la majorité de son clan, arien (les ariens reconnaissent dans le Christ un pouvoir divin mais pas le fils de Dieu). Il se convertit à la foi catholique. Après son ordination, il se rendit en Italie et séjourna à Rome et à Salerne en Campanie, où il resta 18 ans, prêchant l'Évangile et faisant des miracles.
Il évangélisa toute la région détenue par les Wisigoths et qui s'étendait du coeur de l'Espagne aux Pays de la Loire. En Espagne, à Palencia, son nom est vénéré et l'église et la cathédrale l'ont choisi comme saint patron. De l'Italie, il revient en Gaule par la Savoie; il arrive à Villefranche-de-Rouergue. À Noble-Val, il convertit un personnage riche et puissant, Festus et toute sa famille. À Toulouse, il est jeté dans un cachot avec un jeune noble Amachius. Un ange le délivra. Revenu à Pamiers, et en raison de sa foi catholique, il est décapité sur les rives de l'Ariège. Le même coup emporta la tête et un bras.
Après son trépas glorieux, deux anges à tête d'aigle chargèrent sur une nacelle la tête et le bras sectionnés et, de rivière en rivière, les ramenèrent jusqu'à Festus qui les garda précieusement dans sa demeure. Son palais fut bientôt transformé en abbaye que les rois et les grands comblèrent de privilèges.
Les historiens situent son martyre et celui de ses compagnons, Jean et Almaque, entre 498 et 506, sous Alaric II, successeur de Théodoric II (mort en 466). Peu avant le martyre de saint Antonin, saint Volusien, évêque de Tours exilé par Alaric Il, meurt en 496, quelque part entre Varilhes et Saint-Jean-de-Verges."
(saints du diocèse de Pamiers)
Almachius de Toulouse apparaît dans une vita légendaire de saint Antonin dit de Pamiers.
Almachius et un autre compagnon, Jean, subissent avec Antonin le martyre près de Pamiers, en territoire toulousain, sur les rives de l'Ariège.
(source:
Mémoires de la Société archéologique du midi de la France)

Prénoms

Antonin

Patron(ne):

Diocèse de Pamiers

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Antonin
Abbé (✝ v. 830)
Antonin
évêque de Milan (✝ v. 661)
Antonin
ermite en Italie (IIIe siècle)
Antonin
Martyr à Apamée (IVe siècle)
Antonin Bajewski
franciscain martyr à Auschwitz (✝ 1941)
Antonin Cyril Stojan
archevêque d'Olomouc (✝ 1923)
Antonin de Florence
Frère prêcheur, archevêque de Florence (✝ 1459)
Antonin du Rouergue
prêtre martyr (Ier siècle.)
Antonin Fantosati et Joseph-Marie Gambaro
martyrs en Chine (✝ 1900)
Antonin, Nicéphore, Zébinas, Germain et Manathas
martyrs à Césarée de Palestine (✝ 308)
Secondin, Antonin, Hilaire, Sauveur, Xavier...
23 martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager