Saint Volusien

Evêque de Tours (✝ v. 498)

Sénateur de Tours, il avait épousé une femme difficile envers qui il usa de beaucoup de patience. Élu évêque de la cité de saint Martin, il fut fait prisonnier par les Goths, alors adeptes de l'arianisme, et fut exilé près de Toulouse.
Évêque de Tours, il était originaire de l'Auvergne. Nous ignorons les circonstances qui le firent venir sur les bords de la Loire, mais sa présence avait été remarquée par les tourangeaux qui le choisirent pour évêque en 491. Comprenant que la conversion récente de Clovis à l'Église catholique était redoutable pour son autorité dans son royaume, Alaric, roi des Goths, très attaché à l'arianisme et dont l'autorité s'étendait sur la Touraine, fit exiler saint Volusien à Toulouse. Chassés par les troupes victorieuses de Clovis, les Goths se replièrent sur l'Espagne, emmenant avec eux saint Volusien. Aux environs de Pamiers, dans l'Ariège, ils s'en débarrassèrent en lui tranchant la tête.
"Volusien naquit chez les Arvernes, en Gaule, d'une famille sénatoriale. Homme d'une grande sainteté et piété, il était riche. Doté de vertus et de dons spirituels, il fut le septième évêque de Tours et succéda à saint Perpet, son proche parent. Il dépensait avec grande charité toutes ses ressources pour le bien de l'Église et la nourriture des pauvres.
À cette époque-là, les Goths étaient partout en Aquitaine et jusqu'aux contrées de la Loire. Leurs mœurs barbares et l'hérésie arienne à laquelle ils appartenaient, troublaient la paix et la tranquillité.
Malgré les exigences des Goths, le saint homme ne cessa pas un instant de s'opposer à leur impiété et inlassablement écarta les ouailles de son troupeau des pâturages infectés d'hérésie, à tel point qu'il fut exilé à Toulouse, alors capitale d'Alaric, roi des Goths.
Après la victoire de Clovis, roi des Francs, près de Poitiers, qui tua Alaric de ses propres mains et poursuivit les Goths jusqu'à Toulouse, saint Volusien, qui souffrait beaucoup, fut emmené par les Goths vers l'Espagne.
Le saint homme, en chemin, n'hésitait pas à leur reprocher leur impiété ce qui lui valut la noble couronne de martyre. Cela se passait dans le pays de Foix, en un lieu encore appelé 'Couronne' et, plus tard, Castrum de Saint Volusien, en l'an 507. Son corps, retrouvé sur sa propre révélation, fut miraculeusement transporté par les habitants jusqu'à Foix où ils le déposèrent dans la basilique des saints Nazaire et Celse. Volusien devint le patron de cette église. Beaucoup de miracles furent opérés sur le tombeau du martyr. En 1111, son corps fut transféré de l'ancienne à la nouvelle basilique, consacrée au martyr." (diocèse de Pamiers)
Saint Volusien évêque 494-498. (historique - diocèse de Tours)
- vidéo: L'abbatiale Saint Volusien de Foix (webTV de la CEF)
Près de Foix en Gaule Narbonnaise, vers 498, le trépas de saint Volusien, évêque de Tours, chassé par les Goths et mort en exil.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager