Saint Grégoire Palamas

archevêque de Thessalonique (✝ 1360)

Étudiant, il fut touché par la quête spirituelle très ardente que connut cette fin de l'empire byzantin. A vingt ans, il se rend au Mont-Athos et se fait moine dans un petit ermitage, en retrait des grands monastères. C'est là qu'il découvre la contemplation fondée sur la paix du coeur et la répétition du nom de Jésus Sauveur. Ce courant mystique est attaqué par un philosophe calabrais qui veut le faire déclarer hérétique. Saint Grégoire lui tient tête et il prend la défense des moines qu'on appelle "hésychastes" en fondant cette expérience spirituelle sur une théologie fondamentale distinguant en Dieu l'inaccessible (l'essence) et le participable (les énergies). Une grande controverse s'ensuivit, mais après plusieurs années de luttes, la doctrine de Palamas fut officiellement adoptée par l'Église byzantine. Saint Grégoire devient même évêque de Thessalonique. Même si la théologie est encore discutée entre l'Orient et l'Occident, la spiritualité hésychaste est adoptée actuellement par de nombreux fidèles de l'Église d'Occident.

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Dominique et Grégoire
prêtres dominicains (13ème s.)
Flavius, Sébastien, Pierre, Nicaise, Victoire...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Gennade de Kostroma
Moine à Komelsk puis à Kostroma (✝ 1565)
Grégoire
(✝ 990)
Grégoire
(✝ 861)
Grégoire
évêque d'Elvire en Espagne (4ème s.)
Grégoire
évêque de Langres (✝ 539)
Grégoire
(✝ 303)
Grégoire Barbarigo
évêque de Padoue (✝ 1697)
Grégoire Celli
prêtre ermite de Saint-Augustin (✝ v. 1343)
Grégoire Chomyshyn
évêque de Stanislaviv et martyr (✝ 1945)
Grégoire d'Agrigente
Evêque d'Agrigente en Sicile (✝ v. 603)
Grégoire d'Akritas
(✝ 820)
Grégoire d'Alexandrie
(9ème s.)
Grégoire d'Auxerre
évêque d'Auxerre (✝ 530)
Grégoire d'Einsiedeln
abbé (✝ 996)
Grégoire d'Utrecht
Abbé à Susteren, dans le Limbourg (✝ 775)
Grégoire de Narek
Moine au monastère de Narek, docteur de l'Église (✝ v. 1005)
Grégoire de Nazianze
Patriarche de Constantinople, docteur de l'Église (✝ 390)
Grégoire de Nicomédie
Confesseur (✝ 1240)
Grégoire de Nysse
Evêque de Nysse (✝ 394)
Grégoire de Parumala
évêque en Inde (✝ 1902)
Grégoire de Terracine
(✝ 570)
Grégoire de Tours
Evêque (✝ 595)
Grégoire Frackowiak
religieux de la Société du Verbe divin et martyr (✝ 1943)
Grégoire II
Pape (89 ème) de 715 à 731 (✝ 731)
Grégoire III
Pape (90 éme) de 731 à 741 (✝ 741)
Grégoire l'Hésychaste
fondateur de monastères (14ème s.)
Grégoire l'Illuminateur
Apôtre de l'Arménie (✝ v. 325)
Grégoire le Décapolite
Moine à Thessalonique et à Constantinople (✝ 842)
Grégoire le Dialogue
Grégoire le Grand (✝ 604)
Grégoire le Grand
Pape (64 ème) de 590 à 604 - Docteur de l'Église (✝ 604)
Grégoire le Sinaïte
Confesseur (✝ 1346)
Grégoire le Thaumaturge
Evêque de Néocésarée (✝ v. 270)
Grégoire le Théologien
évêque de Constantinople (4ème s.)
Grégoire Lopez
(✝ 1596)
Grégoire Louis
Évêque de Bergame (✝ 1697)
Grégoire Makar
Ermite dans la région de Pithiviers (11ème s.)
Grégoire V
Patriarche de Constantinople (✝ 1821)
Grégoire VII
Pape (155 ème) de 1073 à 1085 (✝ 1085)
Grégoire X
Pape (182 ème) de 1271 à 1276 (✝ 1276)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager