Sainte Marguerite-Marie d'Youville

Fondatrice d'oeuvres au Canada (✝ 1771)

A 21 ans, sa famille lui fait épouser un mari peu fidèle. Elle sera patiente et même indulgente. Elle deviendra la mère heureuse de six enfants. A 29 ans, elle est veuve. Il lui faut alors payer les dettes contractées par son mari, et cela lui prit du temps. Elle fonde à Montréal, dès qu'elle devient plus libre, la congrégation des Sœurs de la Charité pour les malades qu'on appelle encore de nos jours 'les Sœurs grises' non parce que c'était la couleur de leur costume, mais parce qu'on prétendait qu'elles grisaient les Indiens malades pour les calmer et les soigner(*).
Décédée le 23 décembre 1771. Le 3 mai 1959, le pape Jean XXIII béatifie Marguerite et la proclame «Mère à la charité universelle». Elle devient ainsi la première femme canadienne à être appelée Bienheureuse. Le 9 décembre 1990, le pape Jean-Paul II canonise cette Mère des pauvres et la présente au monde entier comme modèle d'amour compatissant. L'Église célèbre sa fête liturgique le 16 octobre.
Voir aussi:
- Marguerite d'Youville (1701-1771) Fondatrice de la Congrégation des Sœurs de la Charité, site du Vatican. 
- La congrégation des Sœurs de la Charité de Montréal, mieux connue sous le nom de 'Sœurs Grises', voit le jour en 1737.Sainte Marguerite d'Youville - Fondatrice des Soeurs de la Charité de Montréal
- Marguerite d'Youville (1701-1771), fondatrice des Sœurs de la Charité, dites 'Sœurs Grises', canonisée le 9 décembre 1990.
Les édifices matériels se fondent sur des pierres tandis que l'Église, elle, se fonde sur l'amour. Voilà bien ce qui explique le fait que Marguerite d'Youville soit comptée parmi les fondatrices de l'Église canadienne, elle que l'Église a justement appelée 'Mère à la charité universelle'. Elle-même n'a jamais rêvé que du seul titre de 'servante des pauvres'. (diocèse d'Edmundston)
(*) un internaute nous écrit: 'le titre de sœurs grises c'était parce que les religieuses roulaient vite avec leur calèche et on disaient qu'elles étaient grises. Par humilité elles acceptèrent ce titre...'
Au martyrologe romain à la date du 23 décembre: à Montréal au Canada, en 1771, sainte Marie-Marguerite d'Youville, religieuse. Mère de famille devenue veuve, elle éleva ses deux fils sur le chemin du sacerdoce et mit toutes ses forces à venir en aide aux malades, aux vieillards et aux miséreux de toutes sortes, pour lesquels elle fonda la Congrégation des Sœurs de la Charité. (Au Canada, sa mémoire est célébrée le 16 octobre.)

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Louise-Marguerite Claret de la Touche
religieuse mystique française (✝ 1915)
Madeleine-Thérèse, Marie, Marguerite, Jeanne-Marie
religieuses martyres à Orange (✝ 1794)
Margarita María López de Maturana
fondatrice de la congrégation des Mercédaires missionnaires (✝ 1934)
Marguerite Bays
sainte laïque (✝ 1879)
Marguerite Bourgeoys
Fondatrice de la congrégation de Notre-Dame (✝ 1700)
Marguerite Clitherow
Martyre à York, en Angleterre (✝ 1586)
Marguerite Colonna
ermite clarisse (✝ 1284)
Marguerite d'Angleterre
(✝ 1192)
Marguerite d'Antioche
Martyre sous Dioclétien (✝ v. 275)
Marguerite d'Ecosse
Reine d'Ecosse (✝ 1093)
Marguerite de Bavière
Princesse palatine et duchesse de Lorraine (✝ 1434)
Marguerite de Brincat
fondatrice des Franciscaines du Coeur de Jésus (✝ 1952)
Marguerite de Cesolo
veuve en Italie (✝ v. 1385)
Marguerite de Cortone
Pénitente laïque italienne (✝ 1297)
Marguerite de Hongrie
Princesse hongroise, moniale dominicaine (✝ 1270)
Marguerite de Højelse
martyre à Roskilde (✝ v. 1176)
Marguerite de Lorraine
Petite-fille du bon roi René et aïeule de Henri IV (✝ 1521)
Marguerite de Louvain
Servante d'auberge (✝ 1255)
Marguerite de Metola
vierge (✝ 1320)
Marguerite de Savoie
Tiers-Ordre de Saint Dominique (✝ 1464)
Marguerite du Saint-Sacrement
religieuse carmélite de Beaune (✝ 1648)
Marguerite Ebner
mystique dominicaine allemande (✝ 1351)
Marguerite Hohenfels
(✝ 1150)
Marguerite Lucie Szewczyk
fondatrice des Filles de la Vierge des douleurs (✝ 1905)
Marguerite Rutan
Fille de la Charité, martyre de la Révolution française (✝ 1794)
Marguerite Ward
martyre en Angleterre (✝ 1588)
Marguerite-Marie Alacoque
Visitandine à Paray-le-Monial (✝ 1690)
Marguerite-Marie Alacoque
Visitandine à Paray-le-Monial (✝ 1690)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager