Sainte Fleur

Religieuse hospitalière en Quercy (✝ 1347)

ou Flora.
Fille d'un seigneur d'Auvergne, elle entra très jeune à l'hospice que les chevaliers de Saint Jean de Jérusalem avaient à Beaulieu dans le Quercy. On y recevait les malades et les pèlerins. Sainte Fleur les soignait avec tendresse. Toute sa vie fut marquée par des extases mystiques qui duraient parfois toute une matinée en action de grâce de la messe.
Elle est devenue la patronne des Violette, des Pâquerette, des Hortense et des Pervenche, des Anne-Aymone... de toutes celles et de tous ceux qui ont une fleur comme nom et qui, comme sainte Fleur, doivent répandre le parfum de leur vertu.Ste Fleur - patronne des hospitaliers en France
- Sainte Fleur dépasse les frontières du village d'Issendolus, Eglise dans le Lot, diocèse de Cahors:
En 2014, la fête de Sainte Fleur fut la convergence de plusieurs communautés où on retrouvait la paroisse d'Issendolus du secteur de Gramat-Rocamadour où vécut la Sainte, la paroisse de Maurs où elle est née, les Hospitaliers de St Jacques dont Sainte Fleur est la patronne et qui ont marché de Maurs à Issendolus pour l'honorer...

À Beaulieu au pays de Cahors, commémoraison de sainte Fleur, vierge de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui soigna les malades pauvres dans un hospice et communia, de coeur et de corps, à la passion du Christ. Elle mourut en 1347.

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Flora et Marie
Martyres à Cordoue (✝ 854)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager