Saint Élie

Prophète de l'Ancien Testament (9ème s. av. J.C.)

Le prophète Élie, de Tishbé en Galaad, défendit les droits de Dieu devant Achab, roi impie d'Israël. Il annonce la sécheresse pour prix des péchés du roi, et, sur l'ordre de Dieu, se cache au torrent de Kérit dans la solitude, trois années durant. Là, il se tient en présence de Yahvé; il boit au torrent et les corbeaux lui portent sa nourriture. Épris de contemplation et brûlant de zèle, il combat pour le culte du Dieu unique: "C'est Yahvé qui est Dieu!" affirme-t-il avec force devant le peuple, dans le défi qu'il porte aux prêtres de Baal sur le Mont-Carmel. Et Dieu envoie le feu consumer l'holocauste sur le bûcher mouillé. Il annonce la fin de la sécheresse et tandis qu'il est en prière, au sommet du Carmel, une petite nuée se lève de la mer. Voici la pluie bienfaisante. Il fuit la colère de la reine Jézabel pour sauver sa vie. Fortifié par une nourriture mystérieuse, il marche jusqu'à l'Horeb, la montagne de Dieu. Il y est gratifié d'une haute expérience spirituelle intérieure. Sur la parole de Dieu, il retourne pour oindre Élisée comme prophète à sa place. Il est emporté au ciel sur un char de feu.
A lire dans la Bible © AELF:
- 1 R 17, Elie annonce une grande sécheresse... (premier livre des Rois)

- 2 R 2, 1-14
Élie est enlevé au ciel - Élisée devient son héritier (deuxième livre des Rois)
Le 15 juillet 2011, Benoît XVI a évoqué le prophète Élie, "que Dieu choisit pour conduire le peuple à se convertir". Reprenant son cycle sur la prière, il a rappelé que "c'est principalement au Mont Carmel que sa puissance d'intercession se manifesta, lorsque devant Israël rassemblé il pria le Seigneur de se manifester et de convertir le coeur des hommes... Lorsque Élie s'opposa aux adorateurs de Baal, et que le Dieu de salut et de vie d'Israël s'opposa à une idole muette et n'a aucun pouvoir, ni en bien ni en mal, ce fut le début d'une confrontation entre deux modes totalement différents de prier la divinité". Les prêtres de Baal utilisaient en fait l'idole de leur dieu à des fins personnelles, tandis qu'Élie "demandait au peuple de s'approcher de Dieu en l'impliquant dans sa prière et dans son action... Après quoi le prophète érigea un autel au moyen de douze pierres symbolisant les tribus des fils de Jacob" et représentant l'unité d'Israël. "Elie s'adressa au Seigneur en l'appelant Dieu de nos pères, afin de rappeler les promesses divines remontant à son choix et à l'alliance ayant indissolublement uni Dieu et son peuple".
Le Saint-Père a alors rappelé qu'Élie plaça Israël devant sa propre vérité en demandant à Dieu d'intervenir pour que le peuple sache finalement qui il est vraiment. "Ainsi Dieu fut-il reconnu comme absolu et transcendant, impossible à placer à côté d'autres dieux, ce qui aurait été le relativiser et nier son caractère absolu... Le croyant doit répondre à l'absolu de Dieu par un amour absolu et total, de tout son coeur, pour toute sa vie et de toutes ses forces... Dans sa prière d'intercession, Élie demande à Dieu ce qu'il veut faire, c'est à dire manifester sa miséricorde, être fidèle à sa nature de Seigneur de la vie qui pardonne, convertit et transforme". A la différence de Baal, muet et impuissant, le Seigneur répond "en consumant l'holocauste et en faisant disparaître l'eau répandue autour de l'autel. A ce point Israël n'eut plus de doute car la miséricorde divine avait répondu à sa faiblesse et à son manque de foi. La vaine idole était vaincue et le peuple qui semblait perdu reprit le chemin de la vérité, se retrouvant lui même". Benoît XVI a conclu en expliquant que cette histoire confirmait la nécessité du premier commandement, n'adorer que Dieu: "Là où Dieu est oublié, l'homme tombe en esclavage. Il devient idolâtre comme en font preuve les régimes totalitaires et un nihilisme qui rend l'homme dépendant d'idolâtries... L'objectif premier de la prière est la conversion, le feu divin qui transforme les coeurs...et permet de vivre pour le prochain, selon la volonté de Dieu... Les Pères de l'Église nous expliquent que l'épisode d'Élie préfigure le Christ, qu'il constitue un premier pas vers le Christ". (VIS 20110615 480)
- prier avec l'icône du saint prophète Elie, vidéo webTV CEF
Commémoraison de saint Élie de Thisbé en Galaad. Prophète du Seigneur aux jours des rois d'Israël Achaz et Ochozias, il revendiqua contre un peuple infidèle les droits du Dieu unique avec une telle force d'âme qu'il préfigura non seulement saint Jean-Baptiste, mais le Christ lui-même. Il n'a pas laissé d'oracles écrits, mais son souvenir s'est fidèlement conservé, surtout au Mont Carmel.

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Cyriaque Elie de la Sainte Famille Chavara
Prêtre de rite syro-malabar (✝ 1871)
Élie
ermite en Calabre (✝ 960)
Elie
Jardinier en Egypte (✝ 305)
Elie Ardounis
Barbier à Calamas (✝ 1686)
Elie Chavchavadze
martyr en Géorgie (✝ 1907)
Elie de Bourdeille
évêque de Périgueux puis archevêque de Tours (✝ 1484)
Elie et ses compagnons
martyrs égyptiens (✝ v. 312)
Elie le Jeune
moine sicilien (✝ 903)
Élie Leymarie
prêtre et martyr sous la Révolution française (✝ 1794)
Elie, Paul et Isidore
Martyrs à Cordoue (✝ 856)
François, Isidore, Elie, Jean-B., Marie-Françoise
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Iorest et Sava
chefs de l'Église roumaine (17ème s.)
Joseph de Anchieta
jésuite missionnaire au Brésil (✝ 1597)
Matthieu Del Castillo
Saint mexicain canonisé par Jean Paul II (✝ 1928)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager