Le Saviez-vous ?

Nominis est disponible en flux RSS! Il y a des widgets à intégrer à votre site pour l'affichage du saint du jour!

A découvrir

WebTV CEF

Rencontrer Jésus

Saint Anastase

moine (✝ v. 1085)

"Saint Anastase est né à Venise vers l'an 1020. Tout jeune, il avait la pensée d'être moine dans une abbaye et pour s'y préparer il entreprit de prier, de jeûner, de se priver de vin et de viande. Venu en France, il croyait avoir trouvé au Mont-Saint-Michel le lieu de silence et solitude qu'il cherchait. Il se retira en ermite sur l'île de Tombelaine dans la baie du Mont-Saint-Michel.
Sa renommée s'étant répandue, le père abbé de Cluny en Bourgogne - saint Hugues - l'invita à venir le rejoindre. Saint Anastase avait trouvé là le havre de paix qu'il recherchait. Mais le pape Grégoire VII et saint Hugues, décidèrent de l'envoyer en Espagne pour y convertir les Sarrasins. Il n'y obtint aucune conversion et retourna pour sept années à Cluny. À la suite de quoi, il suivit saint Hugues en Aquitaine, à Toulouse, puis à Pamiers. Là, malgré la réticence de saint Hugues, il obtint la permission de se retirer dans la montagne durant le carême. Vivant en ermite dans une cabane de branchages, il devait y rester trois ans. La population des environs venait auprès de lui en foule au point que la montagne était tout illuminée de cierges.
Au terme de ces trois ans, et à la demande du père abbé, il reprit le chemin de l'abbaye de Cluny. À Pamiers, auréolé de son prestige, on lui demanda de placer le corps de saint Antonin dans un reliquaire. Affaibli par la fièvre et son jeûne perpétuel, son état de santé empira et parvenu au village de Saint-Martin-des-Dévotes, devenu depuis Saint-Martin-d'Oydes, il rendit son âme à Dieu et fut inhumé dans l'église.
Il fut l'objet d'un culte qui ne s'est jamais démenti et qui s'est étendu à la fontaine près de laquelle il était passé.
La fresque du buste de saint Anastase retrace la procession annuelle qui se déroulait le premier dimanche du mois de mai."
(saints du diocèse de Pamiers)
À Pamiers dans les Pyrénées, vers 1085, saint Anastase, moine. Né à Venise, il devint moine au Mont-Saint-Michel, puis mena la vie érémitique dans l'île voisine de Tombelaine, puis de nouveau la vie monastique à Cluny et enfin se retira dans la solitude les dernières années de sa vie.

Martyrologe romain

Dates de Fête

16 octobre

Prénoms

Anastase

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Anastase
(✝ 1794)
Anastase
évêque de Pavie (✝ 680)
Anastase
Martyr en Assyrie (✝ 628)
Anastase
moine dans les monts du Caucase (✝ 662)
Anastase
évêque de Brescia (VIIe siècle)
Anastase
Higoumène au Mont-Sinaï (VIIe siècle)
Anastase
martyr (✝ 1750)
Anastase
évêque de Sens (✝ 977)
Anastase d'Antioche
Patriarche (✝ 599)
Anastase de Ioannina
(✝ 1743)
Anastase de Nauplie
Martyr en Grèce (✝ 1655)
Anastase et Saint Dimitrios
martyrs (✝ 1816)
Anastase Ier
Pape (39e) de 399 à 401 (✝ 401)
Anastase II
Pape (50e) de 496 à 498 (✝ 498)
Anastase l'apocrisiaire
compagnon de saint Maxime le Confesseur (✝ 666)
Anastase, Félix et Digne
martyrs à Cordoue en Andalousie (✝ 853)
Athanase d'Antioche
évêque d'Antioche (VIIe siècle)
Jacob Anastase Pankiewicz
prêtre franciscain martyr (✝ 1942)
Marceau et Anastase
martyrs dans le Berry (✝ 274)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager