Saint Prix

évêque et martyr (7ème s.)

Saint Prix quand on est en Ile de France, saint Preils quand on est en Saintonge et saint Priest dans la région lyonnaise, également saint Projectus ou saint Projet en Charente.
Évêque de Clermont en Auvergne, il fonda plusieurs monastères et un hôpital. Comme il avait excommunié le comte d'Auvergne pour un rapt qu'il avait commis, le comte porta d'affreuses calomnies contre le prélat auprès du roi qui convoqua l'évêque. La vérité éclata et le ravisseur eut la tête tranchée. Comme saint Prix revenait dans son diocèse, au village de Volvic, il fut arrêté par une bande de vauriens à la solde de la famille du décapité. Ils tuèrent Marin (ou Amarin) qui accompagnait l'évêque croyant qu'il s'agissait de lui. Au moment où ils s'éloignaient, saint Prix leur signala l'erreur. Ils l'abattirent à son tour.
Plus de vingt localités portent son nom.
Saint Préjet d'Allier fait aussi référence à ce saint évêque.
Sur le site Volvic - tourisme: récit de la vie de ce saint évêque.
En ce qui concerne la date de son martyre, 674 (comme lu sur la place qui porte son nom à Bordeaux) ou 676 (comme indiqué sur le martyrologe romain), il y a toujours une incertitude quand il s'agit de ces périodes. C'est 675 qui est indiqué sur le site internet du diocèse de Clermont:
"Priest (seconde moitié du 7ème s.; assassiné à Volvic en 675, son martyre a suscité un culte envers sa personne)"
Chez les Arvernes, en 676, les saints Prix, évêque, et Amarin, homme de Dieu, qui furent tous deux mis à mort par les chefs de la cité.

Martyrologe romain

Dictons

Soleil de Saint-Priest, abondance de millet.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager