Saint Amarin

moine martyr (✝ 676)

Marin ou Amarinus.
o.s.b. (bénédictin)
abbé d'un monastère dans les Vosges alsaciennes, compagnon de martyre de saint Prix, évêque de Clermont.
La ville de Saint-Amarin doit son existence à la fondation d'un petit monastère par saint Amarin au 7e siècle - église paroissiale Saint-Projet, Saint-Amarin à Saint-Amarin (68)
La vallée de Saint-Amarin en Alsace perpétue son nom.
Au VIIè siècle le moine Amarinus (+ en 674 à Volvic), venant de Luxeuil, fonde un couvent en un lieu appelé "Doroangus" (herbage sur la Thur). Une petite cité se crée autour du couvent. Au début du IXè siècle la vallée devient propriétaire de l'Abbaye de Murbach. Le nom de Saint-Amarin est cité pour la première fois en 1135. Une collégiale est construite entre 1050 et 1100 et les chanoines y résident jusqu'à leur transfert à Thann en 1441. Un mur d'enceinte est érigé entre 1240 et 1260 laissant la collégiale hors les murs (emplacement de l'église actuelle). (commune de Saint-Amarin)
Chez les Arvernes, en 676, les saints Prix, évêque, et Amarin, homme de Dieu, qui furent tous deux mis à mort par les chefs de la cité.

Martyrologe romain

Dates de Fête

25 janvier

Prénoms

Marin
Amarin

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Joseph, Théodemire, Evence, Ismaël, Josèphe, ...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Marin
Martyr en Cilicie (✝ 290)
Marin
(3ème s.)
Marin
(6ème s.)
Marin
(3ème s.)
Marin
(✝ 930)
Marin
Moine bénédictin (✝ 1170)
Marin de Rimini
Ermite en Italie (✝ 307)
Marin et Astère
Martyrs (✝ 308)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager