Saint Attique

(✝ 425)

Né à Sébaste en Arménie, il devint prêtre et fut affecté à l'Eglise Sainte Sophie de Constantinople. Si grande était la renommée de sa sagesse et de ses vertus qu'il fut élu patriarche. Dans cette charge, il se montra compréhensif et modéré envers les hérétiques et les schismatiques. Grâce à cette pondération, au lieu de les rejeter, il put en ramener un grand nombre au sein de l'Eglise. Il défendit saint Jean Chrysostome, réintroduisant la mention de son nom dans la lecture des diptyques supprimée lors de son exil. Saint Attique s'endormit dans la paix, ayant répandu autour de lui la paix du Seigneur.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager