Saint Siméon Stylite l'Ancien

Ascète en Syrie (✝ 459)

Il est fêté par les Églises d'Orient le 1er septembre. Il figure au 27 juillet au martyrologe romain.
Fils d'un pauvre berger, ermite austère, il fut pris pour un fou par les plus austères ermites de son entourage. Il vécut quelques années au fond d'un puits comme reclus, au sud d'Antioche. Puis il s'enchaîne sur une montagne. Enfin il monte sur une colonne chaque fois de plus en plus haute jusqu'à atteindre 16 mètres. C'est de là qu'il évangélise et converse avec les païens, aimable, courtois et toujours souriant. Le roi de Perse le vénère et lors d'un passage de pèlerins gaulois, il leur fit promettre de porter à sainte Geneviève de Paris ses meilleurs compliments. "On n'allume pas une lampe pour la mettre cachée sous un boisseau, mais bien sur le lampadaire pour qu'elle éclaire." (saint Matthieu 5.15) disait-il à propos de la colonne où il se tenait.
Près d'Antioche de Syrie, en 459, saint Siméon, moine, dont la vie et la sainteté sont admirables; il vécut de longues années sur une colonne, d'où lui est venu le surnom de Stylite.

Martyrologe romain

Dates de Fête

27 juillet

Prénoms

Siméon

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Siméon
Evêque de Metz, honoré dans l'ancienne liturgie de ce diocèse (4ème s.)
Siméon
ermite à Vaucé (✝ 850)
Siméon de Polirone
Ermite (✝ 1016)
Siméon Lukac
Evêque de l'Église grecque-catholique ukrainienne "clandestine" (✝ 1964)
Siméon-François Berneux
évêque martyr en Corée (✝ 1866)
Syméon
évêque de Séleucie et ses compagnons martyrs au temps du roi Sapor (4ème s.)
Syméon
évêque de Jérusalem et martyr (✝ 111)
Syméon le Théodoque
religieux (1er s.)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager