Saint Dominique de Silos

Abbé bénédictin à Silos (+ 1073)

Jeune berger de Navarre, il voulut un autre troupeau. Prêtre et ermite, il fut prieur du monastère bénédictin de San Millan. Le prince de Navarre venant à réclamer de l'argent, Dominique refusa poliment. Exilé par le prince, il fut accueilli par le roi Ferdinand I de Castille qui, en 1041, lui donna à restaurer la vie du monastère de Saint Sébastien à Silos, en Vieille-Castille. Il en sera l'abbé durant trente-trois ans, restaurant la louange de jour et de nuit, ouvrant un atelier d'écriture très réputé où les moines copièrent de magnifiques manuscrits, libérant les esclaves chrétiens détenus par les Maures. Très populaire, son tombeau devint un lieu de pèlerinage dès sa mort.
Au monastère de Silos en Castille, l'an 1073, saint Dominique, abbé, qui vécut d'abord en ermite, puis restaura ce monastère à peu près détruit, y rétablit la discipline et remit en valeur la louange divine jour et nuit.

Martyrologe romain

Prénoms

Dominique
Données protégées - Reproduction interdite