Saint Marcel le Centurion

Martyr à Tanger (✝ 298)

Sa légion était cantonnée à Tanger au Maroc. Au jour de la fête de l'anniversaire de l'empereur Maximien, il osa déclarer au moment d'offrir l'encens: «Que maudit soit ce métier qui m'oblige à tuer et m'empêche d'être tout au service du Christ.» Traduit devant le préfet, il maintint ses propos et fut condamné à mort.
À Tanger en Maurétanie, l'an 298, la passion de saint Marcel le centurion. Le jour anniversaire de l'empereur, alors que tous sacrifiaient, il jeta devant les enseignes son ceinturon militaire, ses armes et sa vie même, en déclarant qu'il était chrétien et qu'il ne lui était plus possible d'obéir comme il convient au serment des soldats, mais à Jésus Christ seul; aussi acheva-t-il son martyre par la décapitation.

Martyrologe romain

Prénoms

Marcel

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Eusèbe
et de nombreux autres martyrs (✝ 260)
Marceau et Anastase
martyrs dans le Berry (✝ 274)
Marcel
Diacre martyrisé à Chalon sur Saône (✝ 177)
Marcel
Evêque et martyr à Apamée, en Syrie (✝ 390)
Marcel
premier apôtre connu du Velay (6ème s.)
Marcel
Evêque de Die (✝ 510)
Marcel Callo
Martyr (✝ 1945)
Marcel de Constantinople
Dirigea la communauté des Acémètes à Constantinople (✝ 485)
Marcel de Paris
Evêque de Paris (4ème s.)
Marcel Denis
martyr au Laos (✝ 1961)
Marcel Ier
Pape (30 ème) de 308 à 309 et martyr (✝ 309)
Marcel Marton Boldizsár
carme déchau hongrois (✝ 1966)
Marcella
Moniale à Rome, disciple de Saint Jérôme (✝ 410)
Marcello Candia
missionnaire laïc italien (✝ 1983)
Marcello Labor
prêtre italien (✝ 1954)
Marcelo Spinola y Maestre
Evêque de Malaga puis archevêque de Séville (✝ 1906)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager