Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

Eglise et bioéthique

WebTV CEF

Sainte Emilie de Vialar

fondatrice de la congrégation de Saint-Joseph de l'Apparition (✝ 1856)

Sainte Émilie est née en 1797 à Gaillac (France). En 1832 elle a fondé, en cette même ville, une Congrégation missionnaire: les Sœurs de St Joseph de l'Apparition. Ce nom évoque l'apparition de l'Ange à St Joseph relatée en Mt. 1, 20-24. Comme St Joseph, les sœurs de cette Congrégation s'efforcent de contribuer à la réalisation du Plan sauveur de Dieu pour l'humanité, témoignant que Dieu a tant aimé les hommes qu'il leur a donné son Fils unique. 
Sainte Émilie est morte à Marseille en 1856.
Site du Vatican, Chemins de l'Esprit, Recueillement et zèle apostolique
Elle a été canonisée le 17 juin 1951, par Pie XII. Ses sœurs sont aujourd'hui présentes sur les cinq continents... La fête canonique est le 24 août mais, dans les communautés, on la fête le 17 juin.
..."La sève missionnaire qui animait les chrétiens de Marseille en ce milieu du XIXe siècle allait trouver une nouvelle congrégation à nourrir, à l'initiative d'une fille du Tarn, comme le Père Barthès, Emilie, née à Gaillac en 1797, dans une famille aristocratique"... (source: Histoire du diocèse de Marseille)
"Elle se consacre aux pauvres qu'elle reçoit dans sa maison, entraînant quelques compagnes dans une véritable organisation de la charité. C'est avec elles qu'en 1832 elle inaugure à Gaillac une nouvelle forme de vie religieuse au service de toutes les misères et pour l'instruction des jeunes filles. Avec le soutien de l'archevêque d'Albi, François-Marie de Gualy, l'institut de Saint-Joseph de l'Apparition va prendre un tel essor qu'il se répandra, en quelques années, sur tous les continents... En 1951, l'Église la proclame sainte et son corps, transféré à Gaillac en 1972, est offert à la vénération des chrétiens de la terre qui l'a vue naître. On ne peut célébrer sa mémoire le jour de sa naissance au ciel, fête de l'apôtre saint Barthélemy; elle a été béatifiée le 18 juin 1939, qui était alors la fête de saint Ephrem; si l'on a choisi la veille de ce jour, c'est sans doute pour ne pas priver les sœurs, nombreuses au Moyen-Orient, de la célébration du grand Docteur syrien." (Les saints et bienheureux du XIXe siècle - diocèse d'Albi - Tarn)
- vidéo webTV de la CEF, Sœur Bernadette Galéa, supérieure générale.
La maison généralice est à Rome. Le siège social de la congrégation est au 83 Rue de l'Abbé Groult, 75015 Paris. Maison Provinciale, 86 Rue Jullien, 92170 Vanves.

"Émilie de Vialar est décédée le 24 août 1856. On la fête à Marseille à cette date. Elle fonde la congrégation à Noël 1832. Lorsqu'elle quitte l'Algérie, la congrégation s'étend en Tunisie puis à Malte et dans le monde." (message d'un internaute)
À Marseille, en 1856, sainte Émilie de Vialar, vierge. Dans le souci de diffuser l'Évangile dans les contrées les plus lointaines, elle fonda la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de l'Apparition et, à travers les tracas, les persécutions, la pauvreté, elle développa considérablement son institut en fondant quarante-deux maisons, de l'Afrique du Nord à la Birmanie. (martyrologe romain 24 août)

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Émile
Martyr à Carthage (✝ v. 250)
Emilie
(✝ v. 370)
Emilie Bicchieri
moniale dominicaine du Piémont (✝ 1314)
Emilie Engel
religieuse allemande de l'Institut de Schönstatt (✝ 1955)
Émilie Tavernier-Gamelin
religieuse canadienne (✝ 1851)
Jeanne Émilie de Villeneuve
fondatrice de la congrégation de Notre Dame de l'Immaculée Conception (✝ 1854)
Marie de Jésus (Émilie d'Oultremont)
fondatrice de la société de Marie Réparatrice (✝ 1878)
Marie-Emilie de Rodat
fondatrice des Soeurs de la Sainte-Famille (✝ 1852)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager