Saint Cassien

martyr en Emilie (✝ v. 300)

Il instruisait les enfants qui ne l'aimaient qu'à moitié à cause des châtiments qu'ils recevaient durant leurs études. Découvert comme chrétien, le gouverneur d'Imola le condamna à mort, donnant ce pouvoir aux enfants. Leur supplice fut cruel, car, à cause de leur faiblesse, ces enfants ne purent le tuer qu'en multipliant des coups maladroits et dans un long espace de temps.
Au Forum de Cornelius [Imola] en Émilie, vers 300, saint Cassien, martyr. Maître d'école, il avait refusé d'adorer les idoles et fut livré à ses élèves pour qu'ils le lacèrent à mort avec leurs poinçons, de façon que, plus faibles étaient leurs mains, plus longue fut la torture du martyr.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Cassien

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Agathange de Vendôme et Cassien de Nantes
prêtres capucins et martyrs à Gondar en Éthiopie (✝ 1638)
Cassien
martyr à Tanger (✝ v. 298)
Cassien d'Autun
Evêque d'Autun (IVe siècle)
Cassien de Bénévent
Évêque de Bénévent en Campanie (✝ 340)
Cassien et Grégoire
(✝ 1492)
Cassius
Evêque de Narni, en Ombrie (✝ 558)
Cassius et Victorin
martyrs en Auvergne (✝ v. 260)
Jean Cassien
Prêtre, fondateur de couvents à Marseille (✝ 443)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager