Saint Romain d'Antioche

Diacre de Césarée, martyr à Antioche (✝ 303)

Voyant le préfet romain entrer dans une église pour la détruire, il exhorta les chrétiens à résister à cette volonté. Pour cela il fut arrêté, torturé et eut la langue coupée. Il mourut étranglé. Avec lui un enfant, saint Barallah, avait été pris par hasard dans la foule pour apporter son témoignage. Or l'enfant loua le Dieu de Jésus-Christ et, pour cela, il fut battu de verges et décapité. Le culte de saint Romain se répandit dans tout l'Occident en raison du poète Prudence qui écrivit sa Passion et dont la traduction fut diffusée durant tout le Moyen Age.
À Antioche de Syrie, en 303, saint Romain, martyr. Diacre de l'Église de Césarée, il se trouvait à Antioche quand commença la persécution de Dioclétien. Ne pouvant supporter de voir des chrétiens se plier aux normes des décrets impériaux et s'avancer vers les statues des idoles, il les incita fortement à résister. Conduit devant un juge, il fut soumis à d'atroces tortures, on lui coupa la langue et finalement le bourreau l'étrangla dans sa prison: il reçut ainsi la couronne d'un glorieux martyre.

Martyrologe romain

Prénoms

Romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Romain
Abbé du Jura, frère de saint Lupicin (✝ 460)
Romain
évêque de Rouen (✝ 639)
Romain
Martyr à Rome (✝ 258)
Romain
prêtre (✝ v. 380)
Romain
dix-neuvième évêque de Metz (✝ 489)
Romain
Moine au monastère de Ravanitza en Serbie (✝ 1374)
Romain
évêque d'Auxerre (✝ v. 564)
Romain
(✝ 780)
Romain Archutowski
prêtre de Varsovie et martyr (✝ 1943)
Romain d'Ouglitch
(✝ 1285)
Romain de Ryazan
(✝ 1270)
Romain le Preux
Abbé à Druyes (✝ v. 560)
Romain Sitko
prêtre polonais et martyr à Auschwitz (✝ 1942)
Romano Bottegal
ermite italien au Liban (✝ 1978)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager