Saint André de Crète

Evêque dans l'île de Lesbos (✝ 740)

André naquit dans une famille arabe chrétienne de Damas. La ville est sous domination musulmane depuis une trentaine d'années. Est-ce cette enfance dans une communauté d'autant plus fervente qu'elle est minoritaire, qui lui donne le goût de l'absolu? A 15 ans, il entend l'appel: "Quitte ton pays et la maison de ton père." Le voilà à Jérusalem, moine au Saint Sépulcre. Au bout de dix ans de vie monastique, il a suffisamment manifesté sa valeur pour être envoyé, avec deux autres moines, à Constantinople afin de représenter le patriarche de Jérusalem auprès de l'empereur byzantin. Il s'agit de défendre la légitimité du VIe concile oecuménique qui reconnaît deux volontés (humaine et divine) dans le Christ. Demeuré à Constantinople, André dirige l'orphelinat de la ville pendant quelque temps. Vers 700, on le nomme évêque de Gortyne en Crète. Il entreprend d'instruire ses fidèles par sa prédication où s'exprime son amour pour la Mère de Dieu. Il s'occupe aussi des enfants (souvenir de l'orphelinat de Constantinople). Durant la crise iconoclaste, il prend la défense des Saintes Images comme son compatriote saint Jean Damascène. André est surtout connu pour son oeuvre liturgique. Il crée la forme du Canon, grande hymne de la liturgie byzantine et compose "le Grand Canon", chanté en Carême dans les églises de rite byzantin: on dit que ce Canon pénitentiel aurait pour origine le repentir d'un acte personnel de lâcheté commis à Constantinople.
À Érissos dans l'île de Lesbos, en 740, le trépas de saint André de Crète, évêque de Gortyne. Par ses discours, ses hymnes et ses cantiques, il chanta les louanges de Dieu avec un art singulier et exalta la Vierge Mère de Dieu immaculée et élevée au ciel.

Martyrologe romain

Prénoms

André

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

André
Apôtre et martyr (✝ 62)
André
catéchiste vietnamien martyr (✝ 1644)
André
prêtre de l'Ordre des Ermites de Saint-Augustin (✝ 1479)
André
Chanoine du Saint Sépulcre (✝ 1347)
André
évêque de Florence (9ème s.)
André Abellon
Frère prêcheur (✝ 1450)
André Avellin
Prêtre théatin (✝ 1608)
André Bessette
Frère convers canadien (✝ 1937)
André Bobola
Jésuite polonais, martyr (✝ 1657)
André Caccioli
prêtre franciscain (✝ v. 1254)
André Charles Ferrari
Cardinal archevêque de Milan (✝ 1921)
André Chong (Tyong) Hwa-gyong
catéchiste et martyr en Corée (✝ 1840)
André Conti
Frère convers chez les franciscains (✝ 1302)
André Corsini
évêque (✝ 1373)
André d'Elnone
abbé (✝ 690)
André de Baudiment
abbé (✝ 1142)
André de Chio
martyr à Constantinople (✝ 1465)
André de Segni
Grand théologien (✝ 1302)
André de Syracuse
martyr (✝ v. 881)
André de Vallombreuse
Abbé du monastère de Strumi (✝ 1097)
André Dotti
prêtre (✝ 1315)
André et Benoît
ermites dans les Carpates (11ème s.)
André Franchi
évêque dominicain (✝ 1401)
André Gallerani
Fondateur des Frères de la Miséricorde (✝ 1251)
André Grego de Peschiera
Prêtre de l'Ordre de saint Dominique (✝ 1485)
André Hibernon
religieux franciscain (✝ 1602)
André Kim Taegon
et ses compagnons, martyrs en Corée, 1839-1867 (19ème s.)
André Kogwa
martyr en Ouganda (✝ 1886)
André le Calybite
Moine et martyr à Constantinople (✝ 767)
André le Fou
fol en christ (9ème s.)
André le Stratilate
et ses compagnons, martyrs dans les défilés du Mont Taurus (4ème s.)
André Nguyên Kim Thong Nam
catéchiste vietnamien martyr (✝ 1855)
André-Hyacinthe Longhin
évêque de Trévise (✝ 1936)
Andrea Tran Van Thong
Martyr en Annam (✝ 1835)
Andreij Szeptyckyj
religieux et évêque ukrainien (✝ 1944)
Andrés Solá y Molist
missionnaire clarétain martyr au Mexique (✝ 1927)
Nicolas Konrad, Vladimir Pryjma & André Iscak
martyrs en Ukraine (✝ 1941)
Pierre Thi et André Dun-Lac
Martyrs au Tonkin (✝ 1839)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager