Vénérable Francisco Barrecheguren Montagut

espagnol (✝ 1957)

Francisco Barrecheguren a été un modèle de mari, de père, d'éducateur, de religieux, un homme qui savait porter la croix et la porter avec courage et joie, avec un sourire toujours sur son visage et un mot aimant et encourageant sur ses lèvres. Quel bon modèle, avec sa fille Conchita, de foyer chrétien!
- Francisco Barrecheguren Montagut, profès prêtre de la Congrégation du Très-Saint-Rédempteur; né à Lérida (Espagne) le 21 août 1881 et décédé à Grenade (Espagne) le 7 octobre 1957.
décret de vertus héroïques de la Congrégation pour les causes des saints 5 mai 2020
- en italien
Francisco Barrecheguren est né le 21 août 1881 à Lérida. Quand il n'a que 11 mois, son père décède et peu après, ses deux soeurs et sa mère. Il a cinq ans, est orphelin et sans famille en Catalogne. Ses oncles l'emmènent à Grenade et il y vivra presque toute sa vie. Dans son Curriculum vitae, il fait cette réflexion: je ne peux donc pas dire la saveur qu'ont les baisers d'une mère ou les caresses d'un père.
Il a étudié au Collège jésuite d'El Palo à Malaga et a commencé ses études universitaires en sciences, qu'il a quitté pour s'occuper des affaires familiales dans une usine textile. Cela lui permettra d'avoir une position financière confortable. En 1904, il s'est marié et un an plus tard, sa fille unique, María Concepción, est née, connue sous le nom de Conchita. Former une famille chrétienne, dont le centre est la célébration quotidienne de l'Eucharistie et la visite, chaque jour également, au Saint-Sacrement. Cette dévotion eucharistique le fait rejoindre le culte de nuit de Grenade. Et sa dévotion à la Vierge le conduit à professer en tant que Tertiaire de l'Ordre de Carmen, où il était maître des novices. Sa fille décède à l'âge de 21 ans et sa réputation de sainteté se propage rapidement. En décembre 1937, sa femme décéda des suites d'une douloureuse maladie mentale.
A 65 ans, veuf et sans autres responsabilités familiales, il crée en juin 1945 avec ses moyens le Conseil de fondation "Conchita Barrecheguren", pour l'éducation des filles pauvres, et décide d'entrer dans la Congrégation du Très Saint Rédempteur. Il émet les vœux religieux à Nava del Rey (Valladolid), le 24 août 1947 et part étudier la théologie à Astorga. Il reçoit l'ordination sacerdotale à Madrid le 25 juillet 1949.
Les supérieurs l'envoient à Grenade, où il exerce le ministère sacerdotal au Sanctuaire de Notre-Dame du Perpétuel Secours et à Carmen de Conchita. Il se préoccupe principalement d'apporter la communion aux malades, de diriger la prière du Rosaire et de s'occuper de la correspondance du processus de canonisation de sa fille.
Il est décédé le 7 octobre 1957. Probablement, sa mort est venue quand il s'est levé au son de la cloche à 6 heures du matin. Ce fut une mort, silencieuse et discrète, conforme à son mode de vie...
en espagnol:
- Francisco et Conchita Barrecheguren
- chemin vers la sainteté pour deux rédemptoristes

Dates de Fête

7 octobre

Prénoms

Francisco

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Francisco Castelló Aleu
martyr de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Francisco Garate Aranguren
religieux de la Compagnie de Jésus (✝ 1929)
Francisco Simón Ródenas
évêque en Colombie (✝ 1914)
Francisco Valdés Subercaseaux
Capucin, premier évêque d'Osorno au Chili (✝ 1982)
François Coll
fondateur de la Congrégation des dominicaines de l'Annonciation (✝ 1875)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite