Saint Vital de Savigny

abbé (✝ 1122)

Chapelain du comte Robert de Mortain, le demi-frère de Guillaume le Conquérant, il déposa ses charges séculières, et se retira comme ermite afin de pratiquer une manière de vivre très austère. Dix-sept ans après, en 1112, en raison du grand nombre de disciples qui l'avaient rejoint, il fonda l'abbaye de Savigny en Normandie, qui devint la maison-mère de plusieurs monastères en France et en Angleterre. Il mourut dans le choeur de l'abbatiale, tandis que qu'il y chantait l'office de la Vierge avec sa communauté.
Né à Tierceville près de Bayeux, il commença sa vie sacerdotale par la prédication, puis devint chanoine de Saint-Evroult et chapelain de Robert, comte de Mortain. Attiré par la solitude, il se retira dans un ermitage, avant de se consacrer à la fondation de plusieurs monastères, en France et en Angleterre. Parmi eux, Savigny, dont il fut l'abbé. Il bâtit aussi un couvent à Mortain pour sa soeur Adeline.
Source: Liturgie des heures du diocèse de Coutances et Avranches 1993 où il est fêté le 19 septembre.
À Savigny en Normandie, en 1122, saint Vital, abbé. Après avoir déposé ses charges séculières, il apprit dans des lieux déserts à pratiquer une manière de vivre très austère et agrégea un grand nombre de disciples dans le monastère qu'il avait construit.

Martyrologe romain

Dates de Fête

16 septembre

Prénoms

Vital

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Viaud
ermite dans le diocèse de Nantes (VIIIe siècle)
Vital
évêque de Salzbourg en Autriche (✝ 730)
Vital
ermite, fondateur et abbé à Armentum (✝ 993)
Vital
martyr (date ?)
Vital de Gaza
(VIIe siècle)
Vital et Agricola
Martyrs à Bologne (✝ 304)
Vital Grandin
évêque du grand nord du Canada (✝ 1902)
Vital-Vladimir Bajrak
prêtre ukrainien martyr (✝ 1946)
Zenon, Eusèbe, Néon et Vital
martyrs à Corfou (Ier siècle.)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager