Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Bienheureuse Françoise d'Amboise

duchesse de Bretagne (✝ 1485)

Duchesse de Bretagne devenue religieuse carmélite. 
Solennellement fiancée à l'âge de 7 ans à Pierre, prince de Bretagne, elle l'épousera quelques années plus tard. Et tous deux s'établirent au château de Guingamp dans la paix, la simplicité et le bonheur. Des querelles meurtrières frappèrent alors sa famille. Au mois d'août 1450, Pierre et Françoise reçurent la couronne ducale. Ce fut pour la Bretagne sept années de progrès, de concorde et de rayonnement du bonheur de la famille ducale sur tout un peuple. En 1457, la mort les sépara. Françoise fonda un monastère de carmélites où elle se retira. Il lui fallut lutter contre Louis XI tout en réglant bien des problèmes de succession. Le monastère des Couëts fut un havre de vie spirituelle. Elle y appela le bienheureux Alain de la Roche qui y établit la dévotion du Rosaire dont il était l'ardent propagateur. Elle mourut tandis qu'on lisait l'évangile de la Passion : "Adieu mes filles, dit-elle, je vais expérimenter à présent ce que c'est que d'aimer Dieu ; je me rends à lui!"
"Devenue veuve en 1457, elle fonda un monastère de Carmélites près de Vannes, puis se rapprocha de Nantes, pour s'installer au monastère des Couëts, ancienne fondation ducale que les Bénédictines abandonnèrent à Françoise pour y fonder un Carmel. C'est là qu'elle mourut le 4 novembre. L'église des Carmes, à Pont-l'Abbé, garde, dans un vitrail, le souvenir de la duchesse."
(source: diocèse de Quimper et Léon)
Aux origines du Carmel féminin en France, Françoise d'Amboise, duchesse de Bretagne:
"Françoise, la "Bonne Duchesse", comme on l'appellera après son couronnement, prend une part discrète mais active au gouvernement. On loue son sens aigu de la justice, sa proximité envers les petits, les pauvres, les malades... "A 40 ans, le 25 mars 1468, elle reçoit l'habit du Carmel, et un an plus tard, s'engage par la profession religieuse. Élue Prieure de sa communauté de Vannes qui, peu après (1477) se transfère aux "Couëts", à Nantes, Mère Françoise exerce sa charge avec douceur, fermeté, mais aussi humilité et dévouement."
(source: le Carmel en France)
Un internaute nous indique que, dans le diocèse de Nantes, cette Bienheureuse se célèbre le 5 Novembre.
A lire: "Abbé Joseph Trochu, Françoise d'Amboise, Duchesse et Carmélite. Librairie Lanoë, Nantes, 1984 - Vie de la fondatrice de l'Ordre des Carmélites. Très belle figure spirituelle."
Dans le pays nantais, en 1485, la bienheureuse Françoise d'Amboise, duchesse de Bretagne, qui fonda à Vannes le premier carmel féminin de France et, une fois veuve, s'y retira, simple servante du Christ. Elle mourut pieusement, en 1485, aux Couëts près de Nantes, où le couvent de Vannes avait été transféré.

Martyrologe romain

Prénoms

Françoise

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Franca Visalta
abbesse (✝ 1218)
Francisca de Paula de Jesus
laïque brésilienne (✝ 1895)
François, Thomas, Elvire, Agathe, Marie, Rose...
11 martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Françoise Mézière
martyre de Laval sous la Révolution française (✝ 1794)
Françoise Romaine
Pénitente romaine (✝ 1440)
Françoise Tréhet
Soeur de la Charité, martyre de la Révolution (✝ 1794)
Françoise-Anne de la Vierge des Douleurs
Fondatrice de l'institut des Soeurs de la Charité (✝ 1855)
Marie, Dolorès, Consolata, Hyacinthe, Françoise
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Rita et Françoise
soeurs de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus et martyres lors de la guerre civile espagnole (✝ 1936)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager