Saint Théophile d'Antioche

évêque d'Antioche au IIe siècle (✝ 181)

Il était évêque de cette ville sous l'empereur Marc Aurèle. Païen converti, de formation grecque et de vaste culture, il composa de nombreux ouvrages pour défendre le christianisme. Un seul, "l'Autolyque", nous est parvenu qui n'est pas sans nous étonner. Son destinataire supposé est un païen ignorant qui a besoin d'être instruit. Il pense que les chrétiens mangent des enfants. Alors saint Théophile n'hésite pas à le traiter de "minus habens". "Commencez par soigner les yeux de votre âme en changeant de conduite, alors vous verrez plus clair dans les choses invisibles et votre stupidité, comme jadis la mienne, en diminuera d'autant."
Originaire d'une famille grecque des rives de l'Euphrate, il reçut une excellente éducation classique. Il se convertit à la lecture des Saintes Écritures. Élu évêque d'Antioche, il gouverna cette métropole de l'Orient en défenseur de la Foi. Nous avons de lui trois livres dédié à un païen, Autolycos. "Si tu me dis: montre-moi ton Dieu, je te répondrai: montre-moi ton âme. Dieu se montre à ceux qui ont les yeux de l'âme grand ouverts."
Commémoraison de saint Théophile, évêque d'Antioche au IIe siècle, homme de très grande érudition, qui fut le sixième après l'Apôtre saint Pierre à tenir le siège de cette Église, et qui composa un ouvrage contre Marcion pour défendre la foi orthodoxe.

Martyrologe romain

Prénoms

Théophile

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Ammon, Zénon, Ptolémée, Ingénès et Théophile
martyrs à Alexandrie (✝ v. 249)
Teofilius Matulionis
archevêque lituanien, martyr (✝ 1962)
Théophile
Evêque de Césarée et confesseur (✝ 200)
Théophile
moine (✝ v. 795)
Théophile de Corte
Frère mineur (✝ 1740)
Théophile de Zakynthos
(✝ 1635)
Théophile et Hellade
martyrs en Lybie (IIIe siècle)
Théophile le Jeune
Gouverneur militaire en Asie Mineure (✝ 792)
Théophile le Myroblite
(✝ 1558)
Théophile le Pénitent
(VIe siècle)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager