Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Saint Émilien

martyr en Mésie (Bulgarie) (✝ 362)

Lors de la persécution de Julien l'Apostat qui voulait revenir au paganisme, les habitants chrétiens de Durostorum (Silistra actuellement en Bulgarie) se déclarèrent tous païens. Durant le banquet que leur offrait le gouverneur, Émilien ne put supporter cette apostasie générale et cette offense faite au Christ. Il alla briser les idoles du temple de la localité. Arrêté par le gouverneur furieux et bien qu'il soit le fils du préfet de la ville, il fut mis à nu, couché écartelé sur le sol, et fustigé jusqu'au sang d'abord sur le dos. Devant sa joie paisible, le gouverneur le fit se retourner et frapper sur la poitrine. Puis il fut conduit pour être brûlé vif, hors de la ville.
À Dorostore en Mésie, l'an 362, saint Émilien, martyr. Méprisant les édits de Julien l'Apostat et les menaces de son vicaire Catulin, il renversa un autel des idoles et interrompit le sacrifice: il fut alors jeté dans une fournaise et remporta la palme du martyre.

Martyrologe romain

Prénoms

Emilien

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Émilien
Évêque de Cyzique (✝ 820)
Emilien
Confesseur (✝ 675)
Emilien
évêque de Valence (4ème s.)
Emilien
Evêque de Nantes et martyr (✝ 725)
Emilien
évêque de Verceil en Italie (6ème s.)
Emilien de Tarragone
Ermite à Tarazona, en Aragon (✝ v. 574)
Émilien de Trevi
évêque et martyr (✝ v. 304)
Émilien Kovc
prêtre ukrainien martyr (✝ 1944)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager