Saint Viatre

ermite en Sologne (6ème s.)

ou Viator.
Moine de l'abbaye de Saint Mesmin près d'Orléans, il se retira dans la Sologne, au sud de la Loire pour y servir Dieu avec une plus grande liberté de temps et d'esprit. Le culte de notre saint s'est perpétué jusqu'à nos jours à Saint Viatre - 41210 où il est invoqué contre les fièvres des marécages de la Sologne.
Messages d'internautes
- "La légende prétend qu'il a été enterré dans un cercueil taillé dans un tronc de tremble. Ainsi, le premier nom du village fut-il Tremblevy (Vy pour Viatre) jusqu'au XIXe. On éleva une église sur sa tombe, l'église de Saint Viatre, ancien Diocèse d'Orléans."
- "Tremblevy, vy pour vicus (village) Tremuli vicus le village du tremble.
A voir le merveilleux retable de la Renaissance qui raconte la vie de saint Viâtre;
anciens noms du village: Tremuli vicus, Tremblevy, Tremblevif (XVIIe s), Saint-Viâtre le 6 nov 1854.
Fête locale 1er dimanche d'août ou 5 août"
À Tremblevif en Sologne, saint Viâtre, ermite.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager