Saint Porphyre de Gaza

Evêque de Gaza, en Palestine (✝ 420)

Evêque et confesseur.
Originaire de Thessalonique, il se rend en Egypte où, durant cinq ans, il mène une austère vie d'ermite dans le désert de Scété. Il vient alors en Palestine dans le désert, et, miné par une tumeur au foie, il s'en fut à Jérusalem pour y mourir. Nous connaissons alors quelle fut sa vie par un moine, Marc le diacre, qui nous en donna quelques aperçus. Mais Dieu en voulait autrement. Porphyre reçoit la vision du Christ crucifié avec le bon larron et il retrouve la santé. Ne voulant pas quitter la ville sainte où se trouve la croix, il devient cordonnier pour gagner sa vie. Ordonné prêtre, il obtient d'être l'un des gardiens de la vraie croix et, peu de temps après, il est choisi comme évêque de Gaza où sa charité et ses dons de thaumaturge transforment la ville païenne en une ville chrétienne.
Né à Thessalonique, il vécut cinq années en anachorète dans le désert de Scété en Égypte, et autant de l'autre côté du Jourdain, remarquable par sa bonté envers les pauvres. Ordonné ensuite évêque de Gaza, il convertit beaucoup d'infidèles, fit détruire beaucoup de temples d'idoles, dont les sectateurs lui firent subir bien des outrages, et enfin s'endormit dans la paix avec les saints.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Porphyre

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager