Saint Aule

évêque de Viviers (VIIe siècle)

Aule ou Augule.
et plusieurs autres évêques de Viviers dans la vallée du Rhône.
L'époque était douloureuse. Les armées indisciplinées des généraux francs dévastaient le pays sous le prétexte de combattre les barbares Wisigoths. La peste fit ses ravages en 590. Saint Aule fut de ces évêques qui aidèrent leur peuple dans ces périodes difficiles. La tradition garde aussi, de saint Aule, le souvenir de sa passion émancipatrice pour les captifs et les esclaves qu'il rachetait. Sur les terres de l'Église, il supprima même totalement l'esclavage. Ce qui était peu courant à l'époque.
"L'existence certaine et la sainteté reconnue par un culte très ancien témoignent de cet évêque de Viviers du VIIe siècle. Une église avait été bâtie, dans la seconde moitié du VIIe siècle pour accueillir son corps. Située au sud de la cité, hors les murs, elle a été détruite au cours des guerres de religion (1567). Ses reliques avaient été transférées à la cathédrale au XIVe siècle. Dans ses mémoires la Chanoine de Banne reproduit, tirée d'un vieux manuscrit du XIVe siècle, une vie de Saint Aule où le merveilleux le dispute à l'authentique. Elle montre du moins de quelle vénération Saint Aule était entouré." (source: diocèse de Viviers)
À Viviers, au VIIe siècle, saint Augule, évêque, qui aurait établi dans la ville le premier hôpital et émancipé beaucoup d'esclaves.

Martyrologe romain

Dates de Fête

30 avril

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager