Saint Goustan

moine à l'abbaye de Rhuys en Bretagne (✝ v. 1040)

ou Gulstan.
Un humble frère convers au monastère saint Gildas de Rhuys en Bretagne sous saint Felix. Il travaillait au jardin et entretenait la propreté du monastère. Il épluchait les légumes et faisait la lessive. Mais sa plus grande joie était de savoir que son misérable travail permettait aux frères plus instruits de chanter la gloire de Dieu au chœur et de recopier les saints manuscrits.
Il aimait surtout rester en méditation dans l'église abbatiale quand aucune tâche matérielle le retenait.
Ses frères reconnurent en lui une authentique sainteté.
Saint Goustan, moine de Saint-Gildas-de-Rhuys, mort en 1040 dans un monastère de Beauvoir où son abbé l'avait envoyé, peut-être pour préparer une fondation... (liste des Saints et Bienheureux du Diocèse de Luçon)
Voir aussi:
- On voit encore dans l'abbatiale de Saint-Gildas le tombeau de saint Goustan: dans le transept Nord, sarcophage de Saint Goustan mort vers 1040 et le reliquaire de Saint Goustan posé sur son autel. (
site de Sarzeau, presqu'île de Rhuys)Saint Goustan, statue de bois polychrome dans le quartier Saint-Goustan à Auray
- "Le saint homme est né en Cornouaille britannique en 974. San Sten, en breton, tient son nom de l'étain.
A 18 ans, Goustan ou Gulstan est enlevé par des pirates. Au cours de leurs voyages, le jeune Goustan se blesse au pied. Abandonné sur l'île d'Ossa (probablement l'île d'Houat), il doit son salut, d'abord à la Providence qui lui fournit des poissons, ensuite à Saint Félix qui le soigne puis le convertit au christianisme. Saint-Goustan est souvent représenté avec un poisson à la main: c'est l'illustration de la légende qui l'entoure.
Blessé sur son île, il se serait contenté d'une portion d'un gros poisson (un marsouin?), en gardant parcimonieusement pour le lendemain. Et chaque jour, le poisson se recomposait totalement.
En 1025, Goustan devient moine et fonde un prieuré sur l'île de Hoëdic. Entre temps, il prie parmi ses frères moines de Rhuys. C'est là que reposent aujourd'hui ses restes, dans l'abbaye de Saint-Gildas de Rhuys. Goustan est devenu le patron des marins et des pêcheurs." (site de Saint-Goustan)
- "Goustan est le patron des marins et des pêcheurs.
Né en l'an 974 en Cornouaille, il fut enlevé à l'age de 18 ans par des pirates qui l'abandonnèrent sur l'île d'Houat. Affamé et blessé, Saint Goustan se contentait chaque jour d'une partie d'un gros poisson qu'il avait péché. Et chaque jour, ce poisson se recomposait complétement. De ce fait, Saint-Goustan est souvent représenté avec un poisson à la main. Sur l'île, c'est Saint Félix qui le soigna et le convertit au christianisme." (site d'Auray)
- L'île d'Hoëdic, au large de Quiberon, Saint-Goustan, le saint-patron des Hoëdicais, toujours fêté le 27 novembre, était venu se retirer sur ici à la fin du Xe siècle. (portail touristique de la Bretagne)
À l'abbaye de Rhuys en Bretagne, vers 1040, saint Goustan, moine. Échappé dans sa jeunesse aux mains des pirates, il fut recueilli par saint Félix, alors ermite dans l'île de Batz, le suivit dans la vie monastique et se fit remarquer en récitant par cœur le psautier, car il ne savait pas lire, et en veillant sur les navigateurs.

Martyrologe romain

Patron(ne):

marins et pêcheurs

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager