Saint Viance

ermite (✝ 674)

ou Vincentien.
Originaire de l'Anjou, ses parents étaient serfs. Orphelin à dix ans de père et de mère, il suivit le fils du duc d'Aquitaine qui l'avait recueilli et lui permit d'étudier à l'école épiscopale de Cahors. Mais le duc d'Aquitaine le réclama comme serf et il fut chargé de surveiller les esclaves employés au service des écuries. Ce qu'il fit avec patience et douceur, malgré les coups et les injures qu'il recevait de son maître irascible, en raison de tout ce qu'il donnait aux pauvres. Celui-ci le jeta même longtemps au cachot parce que saint Viance avait refusé d'être marié, en raison de son vœu de célibat. Avec le temps, le maître reconnut les mérites de son serf et oublia tous ses projets de vengeance. Une localité perpétue sa mémoire: Saint-Viance-19230; l'église contient la châsse de ses reliques.
Voir aussi l'ensemble inter paroissial Allassac - Estivaux - Saint-Viance du diocèse de Tulle.
En 672, dans la région de Tulle, saint Viance, ermite.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite