Saint Placide

Disciple de saint Benoît de Nursie (VIe siècle)

Pendant cinq siècles, les bénédictins l'honorèrent comme un saint serviteur de Dieu. Il ne fut ni évêque, ni martyr. Saint Grégoire le Grand, dans ses "Dialogues" nous apprend qu'il avait été confié très jeune à saint Benoît qui l'emmena avec lui à Subiaco puis au Mont-Cassin où il serait mort dans son lit. Mais au XIIe siècle, d'autres bénédictins de Sicile voulurent en faire un martyr sicilien, lui inventèrent une "passion". Placide serait venu du Mont-Cassin à Messine où des pirates envahirent son monastère et torturèrent les moines. A la fin du XVIe siècle, parmi des squelettes découverts à Messine, l'on attribua l'un ou l'autre à ces pauvres moines. L'histoire est plus sobre. Saint Placide mourut bien au Mont-Cassin.
Commémoraison des saints Maur et Placide, moines, qui furent, dès leur enfance, des disciples très chers de l'abbé saint Benoît, au VIe siècle.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Placide

Mais aussi les

Placidie

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Placide
abbé dans les Abruzzes (✝ 1248)
Placide et Sigisbert
martyrs en Suisse (VIIe siècle)
Placide Riccardi
Moine bénédictin (✝ 1915)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager