Saint Conrad d'Urach

Abbé de Cîteaux, cardinal-légat en Allemagne (✝ 1227)

Abandonnant la riche prébende de chanoine qu'il avait en Allemagne, il se fit moine à Villers en Belgique et devint abbé de Clairvaux en 1214, supérieur de Cîteaux en 1217. Promu cardinal deux ans plus tard, il remplit d'importantes missions en divers pays et fut chargé de prêcher la sixième croisade en 1224 à travers l'Allemagne. Il ne lui manquait plus que d'être pape, mais il refusa à la mort d'Honorius III. Quelques mois plus tard, il mourut à Rome en disant: "Que ne suis-je resté moine à Villers, faisant chaque semaine la vaisselle à la cuisine!" Les historiens rapportent cet épisode significatif de sa spiritualité : alors qu'il était légat du Saint Siège en Languedoc, il entendit un curé qui se plaignait de ce que les Dominicains venaient confesser dans sa paroisse. Il lui demanda: "Combien avez-vous de paroissiens? - Neuf mille, lui répondit le curé - Homme téméraire, déclara Conrad, au jugement de Dieu vous aurez à rendre compte de toutes ces âmes. Ne vous plaignez pas que les Pères vous allègent le fardeau."

Prénoms

Conrad

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Conrad
ermite (✝ 1620)
Conrad
Moine à Clairvaux (✝ 1125)
Conrad d'Ascoli
(✝ 1289)
Conrad d'Heisterbach
(✝ 1200)
Conrad d'Offida
prêtre franciscain (✝ 1306)
Conrad de Constance
Evêque de Constance (✝ 975)
Conrad de Frisach
(✝ 1239)
Conrad de Plaisance
ermite tertiaire franciscain en Sicile (✝ 1351)
Conrad de Porzham
Frère capucin (✝ 1894)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager