Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Saint Remacle

Evêque de Stavelot (✝ v. 664)

Saint Eloi, ministre du roi Dagobert cherchait un moine pour implanter la vie monastique dans le Limousin. Il se tourna vers l'abbaye de Luxeuil et fit venir saint Remacle. Dagobert ouvrit sa bourse et lui donna des terres, ainsi naquit l'abbaye de Solignac. Toujours à la demande de saint Eloi, devenu évêque de Noyon-Tournai, il s'en vint en Ardennes, alors peuplée de chrétiens fort imparfaits. Ils avaient même tué successivement deux de leurs évêques. Aidé du roi Sigebert et de saint Eloi, Remacle fonde une abbaye à Corbion près de Bouillon, en Belgique, et deux autres à Stavelot et Malmédy. Leur prospérité dura dix siècles, et les habitants finirent par être de bons chrétiens.
Un internaute nous signale:
"Il existe également à Cugnon (Bertrix) une grotte nommée grotte de Saint Remacle où ce dernier vécut en ermite. Le futur roi Albert 1er y venait en pélerinage avec sa mère. Il y eut, paraît-il, des miracles."
À Stavelot, entre 671 et 679, saint Remacle, évêque et abbé. D'abord moine à Luxeuil, il fonda, à la demande de saint Éloi, le monastère de Solignac, puis, dans la vaste solitude de la forêt d'Ardenne, un double monastère, à Stavelot et Malmédy.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Remacle

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager