Saint Denys d'Alexandrie

Evêque (✝ 265)

Il connut l'impitoyable persécution de l'empereur Dèce et il fut très affecté par les nombreuses apostasies. Bien qu'il soit resté caché dans sa maison, il fut arrêté à son tour, mais délivré par une troupe de paysans chrétiens qui attaquèrent ses gardes durant un transfert. Quand la paix revint, il eut à défendre l'unité de l'Eglise attaquée par le schisme de Novatien qui refusait le pardon à ceux qui, faibles, avaient apostasié et pour lesquels il était miséricordieux. Il connut, après un temps de paix, la persécution de l'empereur Valérien. Il fut exilé, mais lorsque l'empereur, lui-même, fut fait prisonnier par les Perses, la situation redevint paisible. Il eut de nombreux échanges épistolaires avec le Pape saint Denys de Rome quant à la divinité de Jésus-Christ. Les Églises d'Orient mentionnent tout particulièrement ses disciples diacres les saints Faustus, Gaïus, Eusèbe et Chairemon.
Au 3 octobre: À Alexandrie, vers 265, saint Denis, évêque, personnage d'une profonde érudition. Célèbre pour avoir souvent confessé la foi, riche en mérites à cause de la diversité de ses souffrances et de ses tourments, il s'endormit, plein de jours, en confesseur de la foi, au temps des empereurs Valérien et Gallien.

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Denys
Martyr à Cyr (date ?)
Denys
(✝ 1633)
Denys d'Egine
(✝ 1622)
Denys de Corinthe
Evêque (✝ 180)
Denys de Glouchitsa
(✝ 1437)
Denys de Kiev
(5ème s.)
Denys de l'Olympe
Ermite au mont Olympe (✝ 1541)
Denys de Souzdal
(✝ 1385)
Denys de Vienne
Evêque de Vienne sur le Rhône (4ème s.)
Denys l'aréopagite
évêque d'Athènes (1er s.)
Denys le Rhéteur
moine (✝ 1606)
Denys Ssebuggwawo
martyr de l'Ouganda (✝ 1886)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager