Saint Ramirus et ses compagnons

martyrs espagnols (VIe siècle)

Ramirus était le prieur du monastère Saint Claude de Léon en Espagne. La communauté fut attaquée par des visigoths qui, étant ariens, s'opposaient à la chrétienté orthodoxe. L'abbé, Vincent, fut tué puis Ramirus et toute la communauté du monastère deux jours plus tard alors qu'ils chantaient le credo.
A lire: Histoire générale d'Espagne, traduite de l'espagnol de Jean de Ferreras - page 215 et suivantes, le martyr de Vincent puis celui de Ramirus et de ses 12 compagnons moines...
Les Soldats que Léovigilde envoya au Monastère en tirèrent le Saint Abbé et lui demandèrent d'abandonner la religion catholique; comme il refusa, ils le fouettèrent puis perdant espoir de le convaincre ils le tuèrent. Ramire était devenu Supérieur du Monastère et, la même nuit, pendant qu'il était en oraison avec toute la Communauté accablée tristesse pour la perte de leur abbé, celui-ci leur apparut resplendissant de gloire et de lumière. Il les prévint que les hérétiques allaient chercher à leur faire renier leur foi et conseilla à ceux qui craignaient pour leur vie d'aller se cacher dans les montagnes. Ils sortirent tous du Monastère pour se mettre en lieu sûr. Le jour suivant les hérétiques arrivèrent et Ramirus et tous les moines se présentèrent en chantant le symbole de Nicée. Furieux, les Ariens les égorgèrent tous avec une barbarie affreuse et mirent le feu au Monastère après l'avoir pillé.
Diocèse de Léon

Dates de Fête

13 mars

Prénoms

Ramiro

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager