Saint Gérard de Toul

Evêque (✝ 994)

Confesseur et évêque de Toul.
Il se dévoua tout spécialement aux oeuvres de bienfaisance en établissant écoles et hôpitaux dans son diocèse.
Né à Cologne vers 930, il succède à Saint Gauzelin comme évêque de Toul le 29 mars 963.
Passionné de Dieu, Gérard l'aime pour lui-même, dans ses frères, dans son Église et dans ses Saints. Il fait transférer les reliques de Saint Élophe à Cologne et celles de Saint Goëry à Épinal.
Prédicateur zélé et infatigable de l'Évangile, ce Père des pauvres meurt le 23 avril 994, après plus de trente ans d'épiscopat. Il est canonisé par Saint Léon IX, l'un de ses successeurs.
-
Histoire du diocèse de Nancy et Toul.
À Toul, en 994, saint Gérard, évêque, qui, pendant trente-et-un ans munit la cité de lois excellentes, nourrit les pauvres, vint au secours du peuple par ses prières et ses jeûnes en temps de peste, fit la dédicace de sa cathédrale, et ne se contenta pas d'aider de ses moyens les monastères, mais les garnit aussi de saints disciples.

Martyrologe romain

Prénoms

Gérard

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Gérard
fondateur de l'Ordre de Malte (✝ 1120)
Gérard
Premier prieur du monastère bénédictin de la Charité-sur-Loire (✝ 1102)
Gérard
au diocèse de Sora en Italie (✝ v. 637)
Gérard Cagnoli
franciscain (✝ 1342)
Gérard de Brogne
Fondateur de l'Abbaye de Brogne (✝ 959)
Gérard de Brou
Evêque de Mâcon en Bourgogne (✝ 958)
Gérard de Clairvaux
Cistercien, frère ainé de Saint Bernard (✝ 1138)
Gérard de Corbie
Confesseur (✝ 1095)
Gérard de Csanad
Evêque de Csanad et martyr (✝ 1047)
Gérard de Lunel
ermite - tertiaire franciscain (✝ 1346)
Gérard Majella
Rédemptoriste (✝ 1755)
Gérard Mecatti
frère de l'ordre de Saint Jean (✝ 1245)
Gerhard Hirschfelder
prêtre et martyr (✝ 1942)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager