Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Bienheureux Pierre-François Jamet

prêtre - Institut du Bon Sauveur (✝ 1845)

Prêtre, né à Fresne (Diocèse de Sées) en 1762, béatifié le 10 mai 1987 par Jean-Paul II à Rome
Réf. dans l'Osservatore Romano: 1987 n.22 et dans la Documentation catholique: 1987 p.690.
Refuse de prêter le serment de la Constitution civile. Après la Révolution, il restaure et étend l'Institut des Sœurs du Bon Sauveur pour les handicapés physiques et mentaux. Recteur de l'université de Caen (1822 - 1830).
"On ne connaît plus vraiment l’œuvre pourtant importante de l'abbé Pierre-François Jamet (1762-1845) qui, dans les premières décennies du XIXe siècle, multiplie les combats en faveur d'un traitement plus humanitaire des "aliénés" et crée une importante école pour les sourds-muets, intégrée dans la Communauté du Bon Sauveur de Caen... Nous avons retrouvé aux archives nationales: Mémoire sur l'instruction des sourds-muets (1820, 28 p) et Second mémoire sur l'instruction des sourds-muets (1821, 75 p). Un troisième mémoire, Rapport sur la maison du Bon Sauveur de Caen, (1836, 20 p.), permet ensuite de réaliser une sorte de bilan de sa gestion du problème du handicap et de saisir sa conception de l'éducabilité des 'aliénés'." (Association francophone d'éducation comparée)
Lire: Chrétien, Edmond, Le Bienheureux Pierre-François Jamet, Serviteur des handicapés et recteur d'université, 1762-1845, (Epiphanie), Cerf, Paris, 1987, 168p. et Doctrine spirituelle et vertus de P.F. Jamet par G.A. Simon(1948)Pierre-François Jamet
"Ce prêtre, ordonné à 25 ans pour le diocèse de Bayeux, en 1787, et qui mène, pendant la Révolution la vie errante et camouflée du clergé 'réfractaire', consacre son existence au service d'une petite communauté de Caen, celle du Bon-Sauveur, destinée à soigner les malades pauvres et à 'tenir un pensionnat pour les femmes et les filles folles'. Quand s'y ajoutera l'éducation des sourds-muets, Pierre-François Jamet mettra au point un langage par signes et plus tard un apprentissage de l'expression orale à partir de lecture sur les lèvres. Quant aux aliénés des deux sexes, ils reçoivent un accueil et des soins totalement ignorés à cette époque. C'est pour implanter cette œuvre à Albi (dont l'archevêque, Charles Brault, est l'ancien évêque de Bayeux) que Pierre-François entreprend plusieurs fois des voyages de 900 kilomètres... Le 'Bon-Sauveur', et donc le diocèse d'Albi qui a bénéficié de son labeur, lui doivent non seulement d'avoir perfectionné les méthodes d'une charité efficace, en considérant comme des frères des malades rejetés par la société, mais aussi d'avoir promu dans la vie religieuse une ouverture d'esprit qui peut surprendre chez un tel légitimiste conservateur. Il a été béatifié le 10 mai 1987."
- fondateur de la congrégation des Sœurs du Bon Sauveur, implantées à Albi depuis 1834, illustration - Saints et bienheureux du diocèse d'Albi
À Caen en Normandie, en 1845, le bienheureux Pierre François Jamet, prêtre, qui mit tout son zèle à aider les religieuses Filles du Bon Sauveur, tant pendant la Révolution française qu'une fois la paix rendue à l'Église.

Martyrologe romain

Dates de Fête

12 janvier

Prénoms fêtés

Pierre-François

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Pierre Dallemand
Martyr (✝ 1794)
Pierre-François Néron
prêtre des Missions étangères de Paris et martyr (✝ 1860)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager