Sainte Alpais

recluse à Cudot au pays de Sens (✝ 1211)

Elle naquit près de Sens. Jeune bergère, elle fut atteinte de la lèpre à 20 ans. Si grande était la répulsion des gens de son village, qu'ils lui jetaient la nourriture, de loin, devant la tanière où elle avait été reléguée. Dans cette solitude, plutôt que de se lamenter de la volonté de Dieu, elle s'offrit.
Un véritable miracle la guérit complètement qu'elle attribua à la douceur de la Vierge Marie. Désormais, elle devient la conseillère que l'on consulte et sa vie n'est qu'un long parcours de révélations et de prodiges. Pendant des années, elle ne se nourrit que de l'Eucharistie.
Sainte AlpaisAprès sa mort, un prieuré fut construit sur sa tombe. Il n'en reste que l'église à Cudot. Elle fut canonisée par le pape Pie IX en 1874.
Quant à l'église, construction ordonnée par Guillaume de Champagne, elle a été érigée du vivant d'Alpais pour qu'elle puisse suivre la messe de son lit et pour accueillir les pèlerins illustres ou anonymes qui venaient la voir.
Pèlerinage le lundi de Pentecôte, au programme: marche, enseignement, adoration,  messe.
Sur le site du diocèse de Sens-Auxerre: "Sainte Alpais naquit au milieu du XIIe siècle à Cudot, dans une famille pauvre. Atteinte de la lèpre très jeune, sa famille l'isola dans une cabane où elle guérit miraculeusement. A partir de ce jour, elle ne prit plus comme seule nourriture que l'Eucharistie.
Une église fut construite à côté de la pièce où elle vivait et dont elle ne sortait pas, afin qu'elle puisse assister à la messe chaque jour. Les pèlerins, y compris des évêques, des pères abbés et même une reine, vinrent de très loin pour l'écouter rapporter ses visions et ses conseils.
Elle mourut le 3 novembre 1211."
Voir aussi 'Qui était Sainte Alpais, Patronne des Cosmonautes (1150 - 1211)'.

Brisée toute jeune par le travail, atteinte d'un mal repoussant, abandonnée par les siens, elle vécut recluse dans une cellule jusqu'à sa vieillesse, dans l'intimité du Christ et de sa Mère à Cudot au pays de Sens.

Martyrologe romain

Prénoms

Alpais

Patron(ne):

Astronautes

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite