Saint Savin

ermite au pays de Bigorre (8ème s.)

Originaire de Catalogne, il la quitta pour aller chez son oncle le comte de Poitiers. Précepteur de son fils, saint Savin l'entraîna dans la vie monastique. Forminius entra au monastère de Saint Martin de Ligugé près de Poitiers et saint Savin partit dans le Lavedan, au Pays de Bigorre. C'est là qu'il se livra à la prière, aux mortifications et et à la contemplation, sans oublier ses frères les pauvres qui venaient souvent autour de lui. Il était en relation avec le monastère voisin. Il retourna paisible à Dieu et une localité de la vallée porte son nom: 65400 Saint Savin.
L'église romane de Saint-Savin  faisait partie d'un monastère bénédictin très influent en Bigorre. De nos jours, il ne reste de ce monastère que l'abbatiale et la salle capitulaire datées du XIIe siècle. L'abbatiale conserve les reliques de Saint Savin, moine ermite d'origine espagnole qui choisit la vie érémitique à Pouey-Aspé; l'abondance de pièces d'art sacré qu'elle recèle traduisent la richesse de ce monastère et la dévotion pour Saint Savin.
(diocèse de Tarbes et Lourdes)
Saints du diocèse de Tarbes et Lourdes, fichier pdf.
Savin, moine-ermite - Selon les auteurs, entre le Ve et le IXe siècle; beaucoup d'incertitudes demeurent encore sur la date précise. Ce qui est certain, c'est qu'il fut l'un des premiers chrétiens à avoir évangélisé la vallée du Lavedan, après un passage au monastère de Ligugé.
D'origine espagnole, il quitte tout pour suivre le Christ et annoncer l'Évangile. Il s'établit en ermite dans la montagne au-dessus du village au lieu-dit 'Pouy-Aspé'. Il va y mener une vie de prière, de contemplation et d'austérités pendant treize ans, d'après la tradition.
A sa mort, son corps sera redescendu au village de Bencer -ancien nom de Saint-Savin- pour y être vénéré. Aujourd'hui le tombeau de saint Savin, d'origine romane, est l'autel principal de cette église. De chaque côté de ce sarcophage, deux grands tableaux peints sur bois et datés du XVe siècle, illustrent d'une manière très vivante la vie du saint. Ils évoquent ses miracles et témoignent de la ferveur de tout un peuple pour celui qui deviendra le saint patron de cette vallée.
Abbatiale romane de Saint-Savin - 1, place du Castet - 65400 Saint-Savin-en-Lavedan

Au pays de Bigorre, sur les pentes des Pyrénées, au Ve siècle, saint Savin, ermite, qui, après trois ans de vie monastique à Ligugé, passa treize ans dans la solitude.

Martyrologe romain

Prénoms

Savin

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Ansevin
Confesseur - Evêque de Camerino (✝ 840)
Savin
(date ?)
Savin et Cyprien
Abbés martyrs (✝ 683)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager