Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Eglise et bioéthique

WebTV CEF

Saint Amand

ermite en Périgord (VIe siècle)

Moine en Périgord, il était originaire du Limousin. Il fonda un monastère et l'agglomération qui l'entoura se mit sous son patronage: Saint Amand de Coly-24290.
En Limousin, comme ailleurs, les premiers moines sont des ermites. Ces personnes vivent isolées pour mieux prier et profiter donc des conditions naturelles favorables de la région. C'est au Ve siècle que la vie érémitique prend de l'ampleur. Les progrès de la foi à cette époque, ou les événements tragiques du moment, poussent certains à se retirer pour vivre leur foi dans la solitude. Un des ermites les plus célèbres est Saint Amand établi dans la forêt de Comodoliac sur les bords de la Vienne à l'ouest de Limoges. Il y est rejoint par Saint Junien qui vit seul pendant une quarantaine d'années, baptisant, guérissant, instruisant les populations du voisinage. (Les origines monastiques - diocèse de Limoges)
Dans le Limousin, au VIe siècle, les saints Amand et Junian, son disciple, ermites.

Martyrologe romain

Prénoms

Amand

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Amand
abbé de Saint-Honorat de Lérins (✝ 708)
Amand d'Elnone
Evêque de Maastricht (✝ v. 676)
Amand de Bordeaux
Troisième évêque de Bordeaux (✝ 431)
Amand de Rennes
évêque de Rennes (✝ 505)
Amand de Strasbourg
évêque (IVe siècle)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager