Saint Théostericte

(VIIIe siècle)

Il était higoumène (supérieur) du monastère de Pélecète en Grèce quand éclata la persécution iconoclaste. Lui et ses moines furent arrêtés par la police impériale parce qu'ils étaient les défenseurs de l'orthodoxie et du culte des saintes Images. Ils furent emmenés prisonniers à Constantinople et leur monastère fut incendié. Condamnés à la prison, ils y périrent sans doute pour la plupart. Saint Théostéricte eut le nez coupé, fut enduit de poix et mourut ainsi, lentement, prisonnier dans sa cellule.

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager