Sainte Roseline de Villeneuve

Chartreuse en Provence (✝ 1329)

ou sainte Roseline des Arcs.
Prieure de la chartreuse de Celle Roubaud dans le diocèse de Fréjus en Provence. Elle fut favorisée de phénomènes mystiques. Son culte fut confirmée en 1851.
La famille de Villeneuve, installé sur le fief des Arcs, Trans et la Motte, vers 1200, par le comte de Provence règne sur ce territoire pendant quatre siècles.
Fille de Giraud II de Villeneuve, Roseline naît aux Arcs en 1263. En période de disette, elle distribue les vivres de la famille aux pauvres. Surprise par son père, lorsqu'elle ouvre son tablier, les vivres se transforment en roses. A 16 ans, Roseline entre en religion chez les Chartreusines, fit son noviciat à Prébayon, couvent de Saint-André de Ramière, près du Mont Ventoux, puis à l'abbaye de Bertaud (Gap) où elle prononce ses voeux. Elle rejoint sa tante Jeanne à l'abbaye de la Celle-Roubaud, sept ans après le début de son noviciat, puis elle lui succède à son décès comme prieure.
Vivant dans la piété et la pénitence, elle sera toujours attentive aux pauvres et aux malades qui venaient chercher aide et soulagement. La population la considère sainte dès son vivant.
Après avoir renoncé à sa charge de prieure pour mener une vie plus effacée, elle mourut le 17 janvier 1329.
Elle est la protectrice des Marins, elle qui ne manquait pas de prier pour les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem dont son frère Hélion, fut le Grand Maître.
Le corps de sainte Roseline est conservé aux Arcs dans une châsse de verre.
(Histoire des saints de Provence - diocèse de Fréjus-Toulon)
Un internaute nous écrit:
"Elle est née aux Arcs le 27 janvier 1263, elle est la fille d'Arnaud de Villeneuve et de Sybille de Burgolle de Sabran des Arcs, seigneurs des Arcs, de Trans, de Flayosc, de La Motte et des Esclans.
- Premier noviciat à Saint-André de Ramières (Vaucluse)
- Second noviciat à la Chartreuse de Bertaud (Hautes-Alpes) où elle est admise à la profession religieuse à l'unanimité le jour de Noël 1280.
- En 1285 elle est nommée à l'abbaye de La Celle Roubaud des Arcs où elle succède à sa tante comme prieure en 1300.
- Elle restera prieure jusqu'en 1328 date à laquelle elle demande à redevenir simple religieuse.
- Elle meurt le 17 janvier 1329.
- Exhumée cinq ans après sa mort son corps est retrouvé intact et ses yeux sont aussi vifs et brillants que si elle était en vie. Le miracle de la conservation des yeux de sainte Roseline sera constaté sur ordre du roi en 1660 par le médecin personnel de Louis XIV. Mis dans une châsse le corps de sainte Roseline ne sera embaumé qu'en 1894, près de six siècles après sa mort.
- Elle symbolise la perfection des vertus cartusiennes d'humilité, de pureté et de charité."

À Fréjus en Provence, vers 1329, sainte Roseline, prieure de la Chartreuse de la Celle Roland, qui fut célèbre pour son abnégation, ses jeûnes, ses veilles et ses austérités.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Roseline

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Rose de Lima
Vierge (✝ 1617)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager