Saint Martin de Porres

Frère dominicain à Lima (✝ 1639)

Fils d'une ancienne esclave noire péruvienne et d'un noble espagnol castillan qui ne voulut pas le reconnaître, il supportera, toute sa vie, les humiliations et le mépris que lui attiraient sa naissance illégitime et le racisme dû à la couleur de sa peau. Dès son adolescence, il partageait son pain avec plus pauvre que lui dans les rues de Lima. A 22 ans, il entre comme tertiaire laïc dominicain à Lima, où il accomplira avec beaucoup de délicatesse et de patience sa charge d'infirmier.Saint Martin de Porrès Sa bonté envers les chiens, les chats et même les dindons est immense, ce qui le rend très populaire auprès des populations indiennes. Un jour qu'il apprend que son couvent est couvert de dettes, il supplie le prieur de le vendre comme esclave puisqu'il est le fils d'une ancienne esclave: "pour être utile au moins à quelque chose dans la communauté." Ses journées se passent à recevoir, écouter et aider les pauvres. Ses nuits se passent en prière. Bientôt, malgré ses ruses de sioux, tous les frères savent qu'il 'ne faut pas s'étonner des extases de frère Martin' à qui le Seigneur donne tant de grâces mystiques.
Canonisé en 1962.
Illustration: Martin de Porrès - église Santa Rosa de las Monjas à Lima.
Il est un saint très populaire pour tous ceux qui ressentent qu'on les méprise ou qui souffrent profondément. (site des dominicains du Canada)
Au Pérou,  non seulement les frères Dominicains mais tous les croyants ont une grande dévotion pour St. Martin de Porres. (50ème Anniversaire de la Canonisation de St. Martin de Porres)
A lire: Les "Fioretti" de saint Martin de Porrès, Apôtre de la charité - Éditions du Cerf, Paris 2006.
"Appelé couramment 'Martin de la charité', patron de la justice sociale, père des malades et des pauvres, saint Martin de Porrès est un intercesseur hors pair pour tous ceux qui sont dans le besoin."
Mémoire de saint Martin de Porrès, religieux dominicain. Né hors mariage à Lima, au Pérou, d'un chevalier espagnol et d'une mulâtresse, il dut traverser les difficultés provenant de sa condition de fils illégitime et de sang mêlé, mais dès son enfance il apprit l'art des médicaments, qu'il exerça ensuite largement, devenu religieux, en faveur des pauvres, menant une vie dure et humble de pénitence et de prière, irradiée de charité, jusqu'à sa mort en 1639.

Martyrologe romain

Frère Martin, lui dit son prieur, vous ne faîtes rien de bon - C'est malheureusement vrai, révérendissime Père. Malgré tout, permettez-moi de vous offrir tout de même une sélection de nos meilleurs fruits et spécialités locales. - Volontiers! Somme toute, vous n'êtes point si mauvais, reconnut le prieur.

Vie de saint Martin par Molina

Prénoms fêtés

Martin

Mais aussi les

Marty
Marzin

Saint Thaumaturge

pour tous ceux qui ressentent qu'on les méprise ou qui souffrent profondément.

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

François, Jacques, Athanase, Martin et Vincent
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Martin
ermite en Campanie - Italie (✝ v. 580)
Martin d'Arades
(✝ 726)
Martin de Braga
Evêque de Braga, au Portugal (✝ 580)
Martin de Brive
martyr (✝ 407)
Martin de la Sainte Croix
prêtre et chanoine régulier (✝ 1203)
Martin de Saujon
prêtre et abbé de Saujon en Saintonge (✝ v. 400)
Martin de Tours
Evêque (✝ 397)
Martin de Vertou
abbé (✝ 601)
Martin des Ormeaux
Evêque du Tricastin (7ème s.)
Martin et Melchior
martyrs (✝ 1632)
Martin et tous les saints évêques de Vienne
évêque de Vienne (Isère) (3ème s.)
Martin Ier
Pape (74 ème) de 649 à 656 et martyr (✝ 656)
Martin Manuel
Prêtre et martyr (✝ 1147)
Stanislas Kubski et Martin Oprzadek
prêtres martyrs du nazisme (✝ 1942)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager