Sainte Françoise-Xavière Cabrini

Missionnaire italienne aux USA (✝ 1917)

Françoise-Xavière Cabrini était la treizième enfant d'une famille aisée de la banlieue milanaise.Sainte Françoise-Xavière Cabrini, Istituto delle Missionarie del Sacro Cuore di Gesù Elle rêvait, comme beaucoup à l'époque, de la Chine. Elle voulait y être missionnaire. Mais en attendant, il lui fallait gagner sa vie. Elle se fit institutrice, mais elle n'oubliait pas l'Extrême-Orient. Elle se présenta dans plusieurs congrégations religieuses féminines qui toutes lui répondent: "Postulante de santé trop fragile." Alors, elle passe outre et fonde une congrégation: "Les Soeurs missionnaires du Sacré-Coeur" (site en plusieurs langues). La Chine, pense-t-elle, se profile à l'horizon. Les voies de Dieu sont autres. Le Pape Léon XIII lui demande d'accompagner les émigrants italiens qui traversent l'Atlantique, misérables, déracinés, abandonnés, pauvres. Elle part avec eux. Pour eux, elle fonde des écoles et des hôpitaux. La Providence aplanit les difficultés. "La mère des émigrants" meurt d'épuisement à 67 ans.
Elle a été béatifiée le 13 novembre 1938 par Pie XI et canonisée (première sainte des États Unis) le 7 juillet 1946 à Rome par Pie XII qui l'a déclarée sainte patronne des émigrés.
- vidéo sur la webTV de la CEF: Ayez le courage de regarder les migrants dans les yeux, le pape François a parlé de Sainte Francesca Saverio Cabrini au premier centenaire de sa mort.
À Chicago dans l'Illinois, aux États-Unis d'Amérique, en 1917, sainte Françoise-Xavière Cabrini, vierge, qui fonda l'Institut des Soeurs missionnaires du Sacré-Coeur et dépensa toutes ses forces avec une immense charité au soin des migrants.

Martyrologe romain

Patron(ne):

Emigrés et migrants

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Joseph, Fidèle, Françoise-Xavière, Hermie
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager